0
Défense
Israël s'équipe d'un nouveau maître espion
Israël s'équipe d'un nouveau maître espion

| La Rédaction

Israël s'équipe d'un nouveau maître espion

Par sa promesse de fusionner différentes familles de capteurs au coeur d'un système unique, l’Oron prépare les opérations militaires réseaux centrés de demain avec en ligne de mire Téhéran.

Le nouvel avion amiral 

Le 4 avril 2021, l’IAF (Israeli Air Force) a officiellement présenté son nouvel avion espion, l'Oron, fondé sur un Gulfstream G550. Affecté à l’escadron 122 « Nachshon », il viendra renforcer les capacités des Shavit (G500) et Eitam (G550) pour les missions ISR (Intelligence, Surveillance, Reconnaissance).  Développé conjointement par IAI (Israel Aerospace Industries) et Gulfstream Aerospace Corporation, il a été construit à Savannah en Géorgie. Aucune information concernant son coût et sa charge utile n’a été révélée.

Un système multi-missions 

Bien que l’Oron ressemble à l’Eitam, ses systèmes sont plus avancés et lui permettent un plus large éventail de missions. L'avion combine les capacités de l'Eitam (AEW) et du Shavit (ELINT). Cette plus-value lui permettra d’effectuer des missions de collecte de renseignements (ELINT/SIGINT), d’alerte radar avancée (AEW), de brouillages offensifs (Jamming Stand-Off), d’évaluations aériennes (BDA) et de contrôle des opérations (C2, TAIC) et ce, à partir d’une plateforme unique. Ses premières photographies laissent apparaître 2 antennes en bande L et deux autres en bande S qui font toutes partie du système radar EL/W-2085 d'ELTA. Traitées par intelligence artificielle, les données recueillies pourront aussi être analysées par l’équipage en temps réel afin de raccourcir le processus de décision (boucle OODA). Ce nouveau système permettra d’augmenter la coordination et la coopération des différentes branches de Tsahal sur le théâtre des opérations.

Une reconnaissance internationale 

L’IAF a, depuis plusieurs décennies, investi massivement dans les plateformes aériennes de renseignement et de détection aéroportée, lui permettant ainsi d’acquérir une supériorité informationnelle et technologique face à ses adversaires dans la région, avec un focus particulier contre les capacités iraniennes. Ses systèmes de détection avancés EL/W-2075, EL/W-2085 et EL/W-2090 se sont notamment vendus au Chili, en Inde et à Singapour. En décembre 2020, l’Italie a exprimé le besoin de se doter d’une nouvelle plateforme JAMMS (Joint Airborne Multi-sensor Multi-mission System) pour remplacer son G-222VS. IAI semble aujourd'hui bien partie pour fournir un nouveau soutien technique comme ce fut le cas avec les 4 G-550 CAEW (Conformal Airborne Early Warning) de l'Aeronautica Militare. La seule incertitude porte sur le partage et le transfert des technologies de l'Oron qui semble pour l'instant exclusivement destiné à un usage israélien.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription