advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Défense
Irak : première utilisation de la bombe AASM (Màj)
Irak : première utilisation de la bombe AASM (Màj)
© Cosmao

| ehuberdeau

Irak : première utilisation de la bombe AASM (Màj)

L'intervention française en Irak semble être entrée dans une nouvelle phase. Cette semaine les Rafale ont frappé tous les jours faisant usage d'une panoplie élargie d'armements comprenant des bombes à guidage laser GBU-12 de 277 kg, le canon de 30 mm et depuis la nuit dernière des bombes à guidage laser AASM.

Première utilisation de l'AASM durant Chamal
Interrogé ce matin sur "Europe-1", le chef d'état major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers à annoncé que la nuit dernière : "au sein de la coalition, de l'ordre de 70 bombes ont été larguées. Nous avons largué douze bombes guidées laser et nous avons fait but". Le général de Villiers à ajouté : "ce sont des bombes que nous avons utilisées pour la première fois cette nuit (…). Ce sont des bombes que l'on peut tirer à distance". Le CEMA a expliqué que deux Rafale ont été impliqués dans les frappes de la nuit dernière. On comprend donc que ce sont des bombes AASM qui ont été utilisées, le Rafale pouvant embarquer six bombes de ce type contre quatre bombes GBU. Interrogé à ce sujet, l'Etat Major des Armées a confirmé l'information.

AASM : Une bombe intelligente et longue portée
L'AASM est un système hybride développé par Sagem. Ce système modulaire est équipé d'un kit avant contenant un autodirecteur et d'un kit arrière comprenant un propulseur à poudre et des empennages mobiles. Ce système peut être adapté sur différents types de bombes (125, 250, 500 et 1000 kg). Grâce à ces kits, l'AASM dispose d'une portée nettement accrue par rapport aux bombes "classiques". La portée annoncée de l'AASM 250 est de 60 km lorsque l'arme est larguée à haute altitude. La première version de l'AASM réceptionnée par les armées françaises en 2007 disposait d'un guidage GPS et inertiel (GPS/INS). La première utilisation opérationnelle a eu lieu en 2008 en Afghanistan. En 2010, une version à guidage INS/GPS/Infrarouge est entrée en service. La version à guidage laser de l'AASM a été qualifiée par l'armée de l'Air en 2013 pour l'opération Serval au Mali.
L'utilisation des AASM la nuit dernière a été efficace selon le général de Villiers : "Nous avons fait douze coups au but. Nous avons détruit les douze bâtiments que nous devions détruire. Il s'agit de bâtiments dans lesquels Daesh produisait leurs pièges, leurs bombes et leurs armes pour attaquer les forces irakiennes".

L'usage de bombes à guidage laser contre des infrastructures fixes peut paraitre étonnant. Ce type de guidage est habituellement privilégié pour frapper des cibles mobiles. Sur la photo d'un Rafale partant en mission hier soir, publiée par l'EMA, on ne distingue pas clairement le type d'AASM embarqué par l'appareil.

"La machine est en route"
Interrogé sur les résultats français en Irak, le CEMA a expliqué : "Il nous faut un temps de reconnaissance pour appréhender les cibles et je note que nous avons tiré tous les jours de la semaine et cette nuit donc la machine de la coalition est en route et les avions français sont efficaces. On leur a fait mal cette nuit". Le général de Villiers estime par ailleurs que le dispositif français peut être renforcé : "Nous avons les moyens d'en faire d'avantage. Nous avons neuf Rafale qui décollent des Emirats Arabes Unis, nous pouvons en mettre plus si nécessaire".
Par ailleurs, le CEMA a confirmé que le campagne sera longue : "C'est un conflit qui va probablement être long".
L'objectif de la coalition est en effet d'affaiblir Daesh tout en renforçant les troupes irakiennes afin de leur permettre de reprendre l'offensive. L'Etat Major des Armées a annoncé hier que Daesh était sur la défensive en Irak. On peut penser qu'il faudra encore plusieurs mois avant que l'armée irakienne, en mauvaise position avant l'intervention des alliés, ne soit capable de reprendre le territoire conquis par les islamistes.  

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription