17
Ukraine
Île aux Serpents : attaques de TB-2 et de Su-27 ukrainiens !
Île aux Serpents : attaques de TB-2 et de Su-27 ukrainiens !
© Ukrainian Air Force

| Gaétan Powis 801 mots

Île aux Serpents : attaques de TB-2 et de Su-27 ukrainiens !

Le 7 mai au soir, les Forces armées ukrainiennes ont publié une vidéo montrant deux Su-27 ukrainiens bombarder l'île aux Serpents. Ce bombardement fait suite aux multiples missions, notamment SEAD, effectuées par les TB-2 ukrainiens sur les différentes défenses de cette île.

Une île stratégique

L'île aux Serpents/de Bile est située en mer Noire, à environ 35 kilomètres des côtes ukrainiennes, non loin de la frontière entre l'Ukraine et la Roumanie. Cette île ne fait que 0,17 km² mais les Russes la transformait en une plateforme de défense aérienne courte portée et peut-être

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

JP | 08/05/2022 09:24

@ Gaetan Powis. Merci pour cet article très intéressant. Bien cordialement.

| 08/05/2022 20:43

Merci. Bien cordialement.

L'amateur d'aéroplanes | 08/05/2022 10:08

Si les Ukraine peuvent empêcher les Russes d'utiliser cette île, ils ne peuvent s'y installer sous risque de bombardement russes. Trop petite pour camoufler des systèmes d'armes comme peut le constater ici.

| 08/05/2022 20:50

Oui, incontestablement. Néanmoins, comme le souligne monsieur Powis, cette île est également stratégique pour l’Ukraine. En effet, si l’armée ukrainienne est capable de débarquer sur l’île, d’y installer des missiles sol mer, et etc... Mais, c’est effectivement dommage que monsieur Powis n’aie pas développer ces possibilités et leurs conditions.

Kamelot | 08/05/2022 17:06

400 km de portée pour le S-400 ? Tout dépend de l'altitude de la cible, il faut tenir compte de l'horizon radar...

| 08/05/2022 17:34

jmarc G.. Question..?? La frégate russe Makarov, est-elle touchée ?

| 08/05/2022 17:36

@Gaetan Powis. N’est il vraiment pas possible que vous fassiez preuve de plus de précisions et de réflexions svp ? Bien cordialement.

| 08/05/2022 18:29

jmarc [email protected] Gaetan.powis Plusieurs infos évoquaient la frégate Makarov touchée; qu'en est-il ?? pour répondre à JP, j'ai suivi des cycles d'étude en Espagne.

| 08/05/2022 21:00

Julie nous a informé à ce sujet, je crois. Bien cordialement.

| 08/05/2022 23:02

Julie nous avait effectivement injormé et feu Petrau aussi ! Bien cordialement!

Jacot la Paille | 08/05/2022 18:49

Avec l'aide américaine , les Russe vont avoir apparemment du mal à rester sur l'ile. Cette non coordination des forces est juste incroyable.

| 08/05/2022 21:06

(J.Petrov) Grâce aux APL français!!! Bien cordialement.

Gaétan Powis | 08/05/2022 23:09

[S-400 BVR, SA-13 et SA-15, futur de l'île, frégate Makarov] Le missile longue portée du S-400 est doté d'une capacité BVR : alors la courbure de la terre joue bien évidemment mais le missile peut être utilisé en autonome. Il suffit "juste" d'identifier qu'une cible aérienne survole la zone et transmettre l'information à la batterie, à 270 km de là (soit bien en dessous des 400 km en portée max). Je n'ai aucune explication sur le silence des S-400 russes. Il y a aussi la question du silence des SA-13 et SA-15 lors des survols de TB-2, pourtant spécialisés en courte portée. Il ne s'agit pas d'abattre d'un petit quadcopter "civil" mais bien d'un drone de 6,5 m de long pour 12 m d'envergure et en plus, non furtif ! Pour le futur de l'île, je ne m'avancerai pas trop car il existe de nombreuses possibilités. Pour l'instant l'île est contrôlée par les Russes mais ses capacités défensives sont clairement amoindries, voire inexistantes, à court terme. Pour le Makarov, méfiance, il existe de nombreuses vidéos provenant de différents jeux ou de photos maquillées. Pour l'instant, sans confirmation, la frégate est toujours active. En revanche, il y a 2 autres Raptor détruits (soit 4 au total) autour de l'île.

| 08/05/2022 23:16

(Petrau Julie) Merci monsieur Powis pour votre très très remarquable excellentissime précision. Bien cordialement.

Nicolas | 08/05/2022 23:30

Ne serait ce pas possible d'utiliser l'île uniquement de manière temporaire... Je m'explique, sur terre, une des stratégies défensives de l'Ukraine est le shoot and run, par de petites unités mobiles. Efficace, peu consommateur de moyen et pertes limitées. Aussi, grâce au renseignements de l'OTAN, un débarquement d'un lanceur Neptune uniquement pour engager les cibles, puis les retirer vers une zone sécurisée, pourrait être intéressant non ? Le temps que les Russes réagissent, tout ce petit monde aura quitté l'île... Enfin, n'étant pas militaire et sans expérience,je me trompe certainement !

MrLouisXII | 09/05/2022 04:45

Merci pour cet article, Je constate aussi au passage , l'utilisation du SU-27 comme un bombardier d'appoint contrairement à son utilisation de chasseur.

Eliane | 10/05/2022 14:57

Tout le monde trouve normal que des Russes viennent sur une île qu’ils contrôlent en hélicoptère et de nuit… et tout aussi normal que les hommes à bord de l’hélicoptère prennent une position défensive face à la direction dangereuse dès qu’ils ont débarqué ?

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité