1
Industrie
Harbour Air, magniX et H55 s’associent pour certifier le premier avion commercial tout électrique
Harbour Air, magniX et H55 s’associent pour certifier le premier avion commercial tout électrique
© Harbour Air

| Antony Angrand

Harbour Air, magniX et H55 s’associent pour certifier le premier avion commercial tout électrique

Harbour Air, magniX et H55 unissent leurs forces afin de certifier ce qui sera le premier avion de transport commercial électrique en opérations, un Beaver qui bénéficiera d'un programme de certification de type supplémentaire (STC). Les entreprises collaboreront avec Transports Canada afin de certifier l'installation de l’unité de propulsion électrique.

Vers le premier Beaver à motorisation électrique

Harbour Air, la plus grande compagnie aérienne d'hydravions d'Amérique du Nord, magniX, société spécialisée dans la motorisation électrique et H55, la spin off de Solar Impulse, qui développe la technologie la plus avancée en terme de batteries, ont annoncé un partenariat dont le but est de certifier le premier avion de transport régional, un Beaver électrique (eBeaver), par le biais d'un programme de certification de type supplémentaire (STC). Les entreprises collaboreront avec Transports Canada afin de certifier l'installation de l’unité de propulsion électrique de magniX et du système de batteries de dernière génération fourni par H55, transformant les hydravions de Harbour Air en une flotte commerciale entièrement électrique.

Une vision commune 

Suite au succès du premier vol de l'eBeaver d'Harbour Air alimenté par magniX en décembre 2019 et les vols d’essais en cours, les entreprises se sont associées à H55 pour concrétiser leur vision commune à l’horizon 2022. Pour augmenter l’endurance de l’eBeaver, H55 fournira sa dernière technologie de batteries, la plus légère du marché. Avec une surveillance redondante de chaque cellule de la batterie, les modules formeront l'ensemble du système de stockage d'énergie de l'eBeaver. " Cette collaboration permettra de maximiser nos synergies et complémentarités. Nous sommes tous conscients que le chemin vers l'aviation électrique est complexe, mais en unissant nos forces et expériences, la certification en sera accélérée, engendrant une commercialisation rapide et sûre, qui popularisera l’aviation électrique ", a commenté André Borschberg, président de H55.    

Des essais en vol complémentaires 


Depuis son vol inaugural en 2019, l'eBeaver a effectué des vols d’essais pour mesurer et recueillir des données sur les performances en vol de croisière, l'efficacité de la poussée au décollage, les interférences électromagnétiques (EMI), la logique du logiciel de gestion des batteries, les niveaux de bruit, etc. magniX, Harbour Air et H55 vont collaborer afin d’optimiser la conception de l’unité de propulsion électrique (EPU), du système de stockage d'énergie (ESS) et des systèmes de l’avion sur la base des vols d’essais en cours.
 

 

Répondre à () :


Captcha
PeeF | 22/04/2021 08:43

Certifier une nouvelle motorisation pour un avion qui n'est plus assemblé depuis 40 ans est pour le moins bizarre. A titre expérimental, pourquoi pas, mais un engin à propulsion électrique se doit d'être entièrement spécifique et faire appel à ce qui se fait de mieux sur le plan technologique. Certains pilotes de Beaver ne veulent même pas entendre parler de turbines, alors, un moteur électrique !!!

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription