5
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Guerre du futur : la seconde vie du drone supersonique D-21
Guerre du futur : la seconde vie du drone supersonique D-21
© DR

| Yannick Genty-Boudry

Guerre du futur : la seconde vie du drone supersonique D-21

Après la furtivité, la vitesse apparaît de plus en plus comme un "game changer" qui révolutionnera le combat aérien et naval. L'enjeu consistera dès 2030 à pouvoir pénétrer en moins d'une heure et depuis n'importe quel point du globe.....

Le D-21 pour relayer le SR-71

En février 1963, le National Reconnaissance Office mandate la division en charge des « black programmes » de Lockheed Martin, Skunkworks, pour développer un prototype de drone supersonique destiné à relayer les avions de reconnaissance stratégique SR-71 sur les zones les plus dangereuses. A l’époque Skunkworks mène de front deux autres programmes de reconnaissance, le SR-71, qui volera à Mach 3.3, ainsi que le successeur de l’U2 abattu, l’U2-R plus furtif. Les défis industriels sont colossaux, y compris dans les détails les plus insoupçonnés. Ainsi Lockheed doit refaire en magnésium l’intégralité des outils utilisés par ses ouvriers pour ne pas introduire de corrosion sur les fuselages en titane des appareils. Un document déclassifié en novembre 2018 nous permet d’en savoir davantage sur les spécifications du D-21.......

Le chinois WZ-8

Un premier appareil est récupéré par les Russes en novembre 1969. Ils tenteront d’en faire le reverse engineering au travers du programme Voron mené par Tupolev. Mais surtout un second exemplaire tombe entre les mains des Chinois, qui l’expertiseront avec soin avant de l’exhiber au sein du musée aéronautique de Datangshan. Il faudra toutefois attendre cinquante ans pour que Pékin se réapproprie ce concept, avec la présentation surprise du drone de reconnaissance supersonique WZ-8, lors du défilé célébrant le 70e anniversaire de l’APL le 1er octobre dernier......

Contrer le SR-72

Ici Pékin cherche vraisemblablement à donner le change au SR-72 américain lancé en 2013, et qui succédera en 2030 au SR-71. Hypersonique et optionnellement piloté, le premier vol en version monomoteur de ce drone est attendu dans le courant de cette année. Lors de cet essai, le démonstrateur de Skunkworks utilisera un superstatoréacteur qui devra atteindre la vitesse de Mach 6 pendant plusieurs minutes. En fait, plusieurs essais au sol de ce moteur ont déjà eu lieu entre 2013 et 2017. Mais surtout il ne s’agit pas de la première plateforme hypersonique réalisée par cette entité de Lockheed Martin.......

Dossier à (re)découvrir en téléchargeant le pdf ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha
ABRIL | 18/08/2020 16:07

Envie de savoir

Christophe Giroud | 19/08/2020 07:59

Entre anglicismes inutiles mais pédants et fautes de syntaxe, où sont les journalistes qui savent encore écrire français ?

BikePower | 19/08/2020 17:49

L'hubris humain est largement plus développé que son intelligence !!

BikePower | 19/08/2020 17:49

L'hubris humain est largement plus développé que son intelligence !!

KONE KPARATIOGO | 23/08/2020 00:15

Très bien.

| | Connexion | Inscription