1
Aviation Civile
Groupe ADP : Baisse de trafic de 26,6% au premier semestre 2021
Groupe ADP : Baisse de trafic de 26,6% au premier semestre 2021
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste 364 mots

Groupe ADP : Baisse de trafic de 26,6% au premier semestre 2021

Sur la période, le groupe ADP a transporté dans l'ensemble de ses aéroports un total de 48,8 millions de passagers, soit 29,7% du niveau du trafic groupe au 1er semestre 2019.

Même si le trafic repart progressivement, les résultats du premier semestre 2021 du groupe ADP sont toujours fortement marqués par l'impact de la crise du transport aérien mondial liée à la pandémie du Covid-19. Sur les six premiers mois de l'année, le trafic du groupe aéroportuaire est en baisse de 26,6% par rapport au premier semestre 2020 (les trois premiers mois de 2020, précédant le déclenchement de la crise sanitaire, ayant été très bons), à 48,8 millions de passagers, soit 29,7% du trafic du groupe du 1er semestre 2019. Le chiffre d'affaires semestriel est en baisse de 15,3% à 989 millions d'euros. Le résultat net part du groupe est en perte de 172 millions d'euros, mais il est en hausse de 371 millions d'euros par rapport au résultat du premier semestre 2020, notamment grâce à un effet de base favorable lié à des dépréciations d'actifs et à l'impact positif de la restructuration de la dette de TAV Tunisie au 1er semestre 2021. 

Paris Aéroport dans la moyenne européenne

Le trafic de Paris Aéroport (Paris CDG et Paris-Orly) est en baisse de 45,7% au premier semestre 2021 par rapport au 1er semestre 2020, à 10,5 millions de passagers. Cela correspond à 20,5% du niveau de trafic de Paris Aéroport au premier semestre 2019. Cette performance est comparable aux autres grands ensembles aéroportuaires européens. Seul l'aéroport de Madrid-Adolfo Suarez fait un peu mieux avec un trafic actuel correspondant à 22,3% de celui du premier semestre. Francfort est à 19,3% du niveau de 2019, Amsterdam est à 16,2% et Londres-Heathrow à 9,9%. Par aéroport, Paris CDG a reçu 6,6 millions de passagers au cours du premier semestre 2021 (-52,9%) et Orly, 4,1 millions de passagers (-28,2%).

En 2024, 90% du trafic réalisé en 2019

Compte tenu des incertitudes de la durée de la crise, le groupe ADP va réviser ses investissements sur la période 2021-2024, à 600 millions d'euros (contre 1 milliard d'euros prévus avant le Covid). Le groupe prévoit de réaliser 65 à 75% du trafic 2019 en 2022, 75 à 85% en 2023 et 90% en 2024. Le retour à la dynamique de trafic de 2019 et au delà est prévue entre 2024 et 2027. 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription