5
Les Dossiers d'Air&Cosmos
FAS : l'Airbus A330 Phénix vient renforcer le dispositif
FAS : l'Airbus A330 Phénix vient renforcer le dispositif
© Armée de l'Air - Boeing C135

| Justine Boquet

FAS : l'Airbus A330 Phénix vient renforcer le dispositif

En octobre 2019, la première capacité opérationnelle du ravitailleur Airbus A330 Phénix pour la conduite de missions de dissuasion nucléaire aéroportée est validée. Au moment où les Forces Aériennes Stratégiques fêtaient leurs 55 ans.

Projeter 20 Rafale à l'autre bout du monde

Le 3 octobre 2019, « après un an d’expérimentation, le centre d’expertise aérienne militaire a validé la première capacité opérationnelle NUC (POC NUC) de l’ Airbus A330 Phénix dont le premier exemplaire a été livré le 2 octobre 2018 à l’Armée de l’Air. L’arrivée de l’A330 Phénix permet par ailleurs de renouveler les moyens des forces françaises et de moderniser la flotte d’aéronefs pouvant conduire des missions au profit des Forces Aériennes Stratégiques. « Avion multirôle, l’A330 Phénix remplacera à terme les Boeing C135 du groupe de ravitaillement en vol 2/91 Bretagne et les Airbus A310 et A340 de l’ET 3/60 Esterel, dont la déflation a d’ores et déjà commencé ». Un total de douze A330 Phénix devraient être opérationnels d’ici 2023, permettant de projeter vingt Rafale en quarante-huit heures à travers le monde. A terme, ce sont quinze A330 Phénix qui devraient venir équiper l’armée de l’Air, d’ici 2028.....

70 manoeuvres par an

Dans ce sens, ce sont environ 70 manœuvres annuelles qui sont réalisées, telles que l’exercice Poker. « Cette opération consiste en la réalisation d’un véritable raid nucléaire qui mobilise plus de 50 appareils, et entretient l’expertise de l’ensemble de la chaîne opérationnelle des FAS. En raison de la dualité inhérente au concept d’emploi de la composante aéroportée, cette même expertise, mise à contribution au cours d’opérations conventionnelles, bénéficie à toute l’armée de l’Air pour ses opérations de haute intensité et la projection de puissance".......

Opération Hamilton

« Dix-sept avions dont onze appareils des Forces Aériennes Stratégiques décollent des bases aériennes de Saint-Dizier et d’Istres pour intégrer le raid en direction de la Syrie. Le raid se compose de cinq chasseurs bombardiers Rafale armés chacun de deux missiles Scalp (système de croisière conventionnel autonome longue portée, d’une portée de 250 km), quatre chasseurs d’escorte Mirage 2000-5 de l’escadron de chasse 1/2 Cigognes, six ravitailleurs C135FR du groupe de ravitaillement en vol Bretagne et deux Awacs E- 3F de la 36e EC2A (escadre de commandement et de conduite aéroportée).......

 

Article complet à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous

Répondre à () :


Captcha
chiefpilot | 19/04/2020 09:46

Merci pour la photo du Phenix....

Boja | 20/04/2020 16:29

Oui c’est un C-135F

Jean-Philippe Goux | 22/04/2020 14:03

Dommage d'avoir mis une photo de KC-135 pour illustrer un dossier sur l'A330-Phénix ;-) Sinon, vos dossiers sont très intéressants, merci de les publier gratuitement. Jean Philippe

Etienne Martin | 25/04/2020 18:08

Je n'ai pas reçu la version papier du dernier numéro (du 24/04/20)

| | Connexion | Inscription