1
Avions de combat
F/A-18 Super Hornet : Boeing fait le forcing en Malaisie
F/A-18 Super Hornet : Boeing fait le forcing en Malaisie
© Boeing

| yann cochennec

F/A-18 Super Hornet : Boeing fait le forcing en Malaisie

La décision de l'Egypte d'acquérir 24 Dassault Rafale est un joli succès pour l'avion de combat français et la "Rafale Team". Pour autant pas question de relâcher la pression sur d'autres pays qui ont exprimé des besoins. Comme la Malaisie, par exemple. D'autant que Boeing fait le forcing pour y caser son F/A-18E/F "Super Hornet". La Malaisie a un besoin pour 18 avions de combat destinés à remplacer ses Mig-29.

Howard M. Berry, directeur des ventes internationales du F/A-18E/F chez Boeing Defence, Space & Security, était à Kuala Lumpur ces jours derniers pour une "tournée des popotes". Et d'en profiter pour dévoiler ses batteries. "Aucun avion de combat en compétition n'est en mesure d'offrir un prix aussi abordable que le Super Hornet", a-t-il asséné.

Et de poursuivre : "Nous discutons et travaillons avec le gouvernement malais. Nous pouvons faire plein de choses sur le plan financier et répondre à tout obstacle financier qu'il pourrait rencontrer sur le court terme". Comme le soulignait, le président de Dassault Aviation, Eric Trappier, il y a deux ans, "Cela va bagarrer dur. C'est un marché qui sera disputé".

Répondre à () :


Captcha
Ysgawin.HADDAD | 26/02/2015 15:00

La question est de savoir si ils veulent un appareil pas cher ou un appareil ultra-performant. Ont-ils de vrais besoins opérationnels ou juste des beaux avions pour faire le défilé aérien de la fête nationale ?

| | Connexion | Inscription