0
Défense
F-135, en attendant la solution définitive
F-135, en attendant la solution définitive
© Lockheed Martin

| Antony Angrand

F-135, en attendant la solution définitive

Pratt & Whitney a adopté un retrofit temporaire sur les turboréacteurs F-135 dans le but de solutionner le problème qui entraîna un incendie moteur l'an dernier, sur un F-35A Joint Strike Fighter, empêchant l'appareil de faire son apparition au salon de Farnborough. Pratt & Whitney a pour objectif de terminer la modification de toute la flotte au premier trimestre 2016.

Le motoriste veut également trouver une solution pérenne, courant été 2015. La modification intérimaire permet d'éviter toute friction entre l'extremité des aubes de stator et le joint spécifique situé à l'avant du troisième étage du rotor IBR (Integrated Bladed Rotor), par augmentation du jeu entre les pièces concernées. Cette solution n'est à priori pas définitive, mais elle sera quoi qu'il en soit réévaluée en juin de cette année.

Différentes solutions à long terme sont envisagées, parmi lesquelles figurent la modification intérimaire qui pourrait être adoptée de manière définitive, ainsi qu'un traitement de surface destiné à augmenter la résistance aux microfissures qui sont à l'origine du détachement d'une aube de stator, laquelle avait entraîné l'incendie moteur.

 

Les turboréacteurs P&W F-135 du JSF font l'objet d'un retrofit temporaire qui pourrait potentiellement devenir définitif. L'ensemble de la flotte se verra modifiée au premier trimestre 2016.
Les turboréacteurs P&W F-135 du JSF font l'objet d'un retrofit temporaire qui pourrait potentiellement devenir définitif. L'ensemble de la flotte se verra modifiée au premier trimestre 2016. © Lockheed Martin
Les turboréacteurs P&W F-135 du JSF font l'objet d'un retrofit temporaire qui pourrait potentiellement devenir définitif. L'ensemble de la flotte se verra modifiée au premier trimestre 2016.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription