0
Avions commerciaux

Evolution du dispositif français

CHAMMAL LeS APPAreILS FrANçAIS déPLOyéS AU MOyeN-OrIeNt ONt POUrSUIvI LeUrS FrAPPeS CONtre dAeCH dUrANt L'été.ÉTÉ. FIN AOÛût, COMMe AtteNdU, Le dISPOSItIF A étéÉTÉ MODIFIÉ ET DES RAFALE OPÈèreNt déSOrMAIS dePUIS LA JOrdANIe.

L 'activité des forces françaises déployées dans le cadre de l'opération Chammal est restée dense au cours du mois d'août 2016. L'été a notamment été marqué par un important raid conduit le 21 août contre un centre de stockage et de maintenance d'armements lourds de Daech à Raqqa, en Syrie. Le bombardement a été réalisé par quatre Rafale,autant de Mirage 2000D et un ATL2. Les chasseurs étaient équipés de missiles de croisière Scalp. Potentiellement, à raison de deux missiles par Rafale et d'un par Mirage 2000,les appareils français ont put tirer jusqu'à douze Scalp. L'état-major des armées (EMA) a annoncé qu'une « dizaine de missiles de croisière Scalp ont touché et détruit ce centre situé au coeur du territoire contrôlé par le groupe terroriste ». Le Scalp avait déjà été employé à plusieurs reprises contre Daech. Cette arme est privilégiée pour l'attaque de sites durcis en raison de ses capacités de pénétration et de sa précision.

OFFENSIVE. Toujours selon le commandement français,ce raid est intervenu après une semaine de bombardements intenses contre les positions de Daech dans la région de Mossoul en Irak, en soutien d'une offensive des forces irakiennes et kurdes. Du 17 au 23 août, les appareils français ont réalisé 45 sorties, dont 32 de bombardement, sept de recueil de renseignements et six de ravitaillement en vol.

L'EMA affirme que « ces frappes ont détruit de nombreux postes de combat, des caches d'armes, des sites de fabrication d'engins explosifs et d'armements lourds ». Ces attaques, conduites en collaboration avec la coalition internationale,ont pour objectif de préparer les reprises de Mossoul en Irak et de Raqqa en Syrie. Dans la région de Mossoul, les forces irakiennes ont déjà repris la ville de Qayyarah.

NOUVEAU DISPOSITIF. La fin de l'été a également été marquée par une évolution du dispositif de l'armée de l'Air. Jusqu'à fin août, huit Mirage 2000D et N étaient basés en Jordanie.Une partie de ces appareils ont été remplacés par des Rafale. L'EMA a annoncé l'arrivée en deux vagues, le 22 et 27 août 2016, de six Rafale appartenant aux 30e et 4e escadres de chasse. Les appareils ont effectué le transit en compagnie d'un ravitailleur en vol C-135FR. Des A400M ont également été employés pour convoyer le matériel et le personnel nécessaire à la mise en oeuvre des Rafale. Ce sont donc maintenant douze Rafale qui sont impliqués dans l'opération Chammal, six depuis les Emirats arabes unis et autant depuis la Jordanie. Quatre Mirage 2000D restent pour l'instant déployés sur la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie. L'accroissement du nombre de Rafale et le retrait des Mirage 2000 étaient attendus depuis plusieurs mois.L'objectif est de soulager la flotte de Mirage 2000D et les équipages qui sont très sollicités depuis plusieurs années en opérations extérieures.

EN ATTENDANT LE GAN.La Marine nationale reste présente avec un ATL2. L'EMA cite également la présence de capacités de renseignement, de commandement, de contrôle (C2) et de ravitaillement. Il s'agit du déploiement ponctuel d'un E-3F, d'un C-135 ou deTransall Gabriel. Le dispositif français sera fortement accru pour plusieurs mois à partir de la fin septembre avec l'arrivée du porte-avions « Charles de Gaulle ». Pour la première fois, celui-ci sera déployé avec un groupe aérien embarqué (GAÉ) tout « Rafale ».Avec le retrait du Super Etendard Modernisé, le Rafale sera en effet le seul chasseur embarqué, des Hawkeye et des hélicoptères seront également à bord.Le GAÉ devrait comprendre une vingtaine de Rafale.Fin 2016, le « Charles de Gaulle » retrouvera Toulon pour un arrêt technique majeur.

¦ Emmanuel Huberdeau @emhuberdeau AIR TWEET #Crash. Un F/A-18 Hornet des Forces aériennes suisses s'est écrasé le 29 août 2016 peu après son décollage depuis la base de Meiringen. #Orion. La Nouvelle-Zélande a attribué à Boeing un contrat pour la modernisation de ses avions de patrouille maritime P-3K2 Orion. #KC-46A. L'US Air Force a activé le premier escadron dédié à la formation des futurs équipages du ravitailleur en vol KC-46A. #Cible. Le dernier QF-4 Phantom, version pilotée à distance du F-4 utilisée comme cible, a volé cet été. Il a servi de cible à un F-35. Les QF-4 sont désormais remplacés par des QF-16, version dronisée du F-16.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription