0
Défense
Eurofighter : Airbus et l'Allemagne poussent en Suisse
Eurofighter : Airbus et l'Allemagne poussent en Suisse
© Airbus

| La rédaction

Eurofighter : Airbus et l'Allemagne poussent en Suisse

Forts de la récente commande de 38 avions de combat Eurofighter mis aux derniers standards pour la Luftwaffe, Airbus et le gouvernement allemand soumettent leur offre officielle à la Suisse dans le cadre du remplacement du parc de la force aérienne du pays.

Airbus Eurofighter pour la Suisse

Airbus met le paquet pour essayer de remporter le futur contrat que la Suisse doit passer pour le remplacement de sa flotte d'avions de combat F-5 et F/A-18. Une future commande qui a été "adoubée" par un référendum d'initiative populaire en septembre dernier. Le constructeur européen et la République fédérale d'Allemagne ont ainsi soumis ce 18 novembre à l'Office fédéral de l'armement armasuisse leur offre officielle pour la vente d'avions de combat Eurofighter à la Suisse. L'offre a été préparée en coopération avec les autres pays membres de l'Eurofighter ainsi qu'avec les partenaires industriels Leonardo et BAE Systems, et répond aux exigences du processus d'acquisition de nouveaux avions de combat (Neues Kampfflugzeug - NKF) mis en place par la Suisse, indique Airbus.

Eurofighter Quadriga

"L'Allemagne offre à la Suisse l’opportunité d’approfondir son partenariat militaire existant, notamment en ce qui concerne la formation conjointe des deux forces aériennes. Avec l'Eurofighter, la Suisse aura une autonomie totale dans l'utilisation, la maintenance et l'application des données de ses avions..... Il y a quelques jours seulement, l'Allemagne a elle-même signé un contrat pour la commande de 38 Eurofighters de la dernière tranche 4. Elle offre ainsi à la Suisse la possibilité de poser les bases d'une coopération politique, économique et sécuritaire encore plus étroite en acquérant le même type d'avion", souligne Airbus. Cette poussée arrive quelques jours après la commande par l'Allemagne de 38 Eurofighter (30 monoplaces et huit biplaces). Cette tranche 4 baptisée "Quadriga" comprend notamment un nouveau radar électronique et des capacités techniques permettant "son intégration complète dans le futur système aérien de combat européen FCAS". C'est bien entendu cette version de l'Eurofighter qui est proposée à la Suisse.

Coopération industrielle

L'offre s'accompagne d'une proposition de coopérations industrielles. "En fournissant les données de construction et d'autres informations importantes, la Suisse se verra confier le contrôle complet et indépendant de l'Eurofighter, ce qui garantira une transparence totale. Avec plus de 200 fournisseurs dans la Confédération, Airbus est déjà un partenaire solide pour la Suisse, et nous nous réjouissons d'étendre encore cette coopération", souligne Dirk Hoke, le président d'Airbus Defence and Space.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription