0
Industrie
Essai réussi pour la roquette ER GMLRS
Essai réussi pour la roquette ER GMLRS
© ER GMLRS_Lockheed Martin.jpg

| Gaétan Powis 335 mots

Essai réussi pour la roquette ER GMLRS

La semaine passée, la roquette ER GMLRS a effectué un tir d'essai réussi au Nouveau-Mexique. Lockheed Martin est en train de tirer plusieurs de ces roquettes dans le cadre de la phase finale de développement. Elle doit permettre à l'Armée américaine de disposer d'une roquette de précision GMLRS mais avec une portée presque doublée.

Le 6 octobre, Lockheed Martin a testé la future roquette ER GMLRS. L'Extended-Range Guided Multiple Launch Rocket System a été tirée au sein du polygone d'essai de missile de White Sands (Nouveau-Mexique, États-Unis) depuis un lance-roquettes multiple M142 HIMARS de l'Armée de terre américaine (US Army). L'essai a permis de confirmer plusieurs points importants ;

  • la trajectoire de vol
  • la portée de la roquette
  • la précision durant l'entièreté du vol
  • la létalité de l'ogive

C'était aussi l'occasion pour Lockheed Martin de confirmer l'intégration de la roquette sur le système HIMARS. A termes, cette roquette va permettre aux M142 HIMARS et M270 MLRS de doubler leur portée en configuration lance-roquettes ; l'ER GMLRS a été développée pour détruire une cible se trouvant à 150 kilomètres du véhicule lanceur. C'est presque le double des 80 kilomètres de la roquette GMLRS. Il faut noter que l'allonge de la portée ne s'est pas faite au détriment de la précision puisque celle-ci reste équivalente à la précision des roquettes GMLRS (soit de l'ordre de quelques mètres seulement).

Enfin, ce tir est effectué dans le cadre de la phase finale de développement de la roquette. Si les prochains tirs confirment les capacités annoncées, la phase suivante sera la mise en production. A termes, les unités de soutien américaines équipées d'HIMARS ou de MLRS auront une large gamme de munitions de précision ;

  • la roquette GMLRS avec une portée de 80 km
  • la future roquette ER GMLRS avec une portée de 150 km
  • le missile ATACMS avec une portée de 300 km
  • le futur PrSM (Precision Strike Missile) avec une portée de 499 kilomètres

Pour information, Lockheed Martin a produit plus de 60.000 roquettes GMLRS pour l'Armée américaine ou à l'étranger. Les Ukrainiens utilisent les GMLRS standards (80 km de portée) grâce à la livraison de M270 MLRS et M142 HIMARS. D'ailleurs, les récentes annonces du Pentagone permettent de confirmer la montée en puissance des unités de soutien de l'Armée ukrainienne puisqu'à termes, elles devraient compter un total de 42 M142 HIMARS.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité