0
Aviation Civile
EBACE 2014  : Dassault dévoile le Falcon 8X, version allongée du 7X
EBACE 2014  : Dassault dévoile le Falcon 8X, version allongée du 7X
© Dassault Aviation / Philippe Stroppa

| François Julian

EBACE 2014 : Dassault dévoile le Falcon 8X, version allongée du 7X

Il sera le nouveau fer de lance de la gamme de Dassault Aviation : le constructeur français a dévoilé aujourd'hui, au salon européen de l'aviation d'affaires Ebace de Genève, une version allongée du Falcon 7X, baptisée Falcon 8X.

Au programme de cette profonde modification du triréacteur (livré à plus de 250 exemplaires en sept ans), un fuselage allongé de 1 m, et une autonomie rehaussée d'un peu plus de 900 km. Grâce à un emport en carburant plus important, le Falcon 8X pourra ainsi parcourir 11 945 km, contre 11 020 km pour le Falcon 7X.

Même si cela n'y paraît pas, ces quelques 900 km supplémentaires permettront au nouveau fleuron de Dassault de rallier des villes comme New York/Dubaï, Sao Paulo/Moscou ou bien encore Paris/Singapour, sans escale. Des trajets que ne pouvait pas réaliser le Falcon 7X.

L'autre particularité du Falcon 8X est qu'il aura un fuselage plus long d'environ un mètre par rapport à celui du Falcon 7X. Les ingénieurs de Dassault ont ainsi intégré deux sections de fuselage supplémentaires, de 50 cm de long chacune, à l'avant et à l'arrière du tronçon central.

Ainsi la capacité maximale dans la cabine, longue de 13 m (contre 11,9 m pour celle du 7X), passe à 19 sièges, contre 16 pour le Falcon 7X. Pour autant, l'objectif n'est pas tant d’accueillir plus de passager, mais plutôt d'offrir plus d'espace à bord avec un volume de la cabine augmenté de 15 %.

Parmi les modifications techniques, les ingénieurs de Dassault on réussi à alléger la masse de l'avion en simplifiant l'architecture de la voilure. Le cockpit a été également modernisé en intégrant la planche de bord Easy III, déjà présente sur le Falcon 5X dévoilé à l'automne dernier.

Grâce au Falcon 8X, Dassault Aviation va renforcer sa force de frappe dans le segment des avions d'affaires haut de gamme à très long rayon d'action et offrir un concurrent encore plus robuste face au G550 de Gulfstream et au Global 6000 de Bombardier. Par rapport à ces derniers, l'avion français possède l'avantage d'une meilleure agilité qui lui permet de desservir des aéroports réputés difficiles d’accès, comme le London City Airport (LCY), Aspen dans le Colorado, La Mole – Saint-Tropez en France ou bien encore Saanen en Suisse.

Le Falcon 5X sera proposé à un prix catalogue d'un peu moins de 50 M$.

Le premier Falcon 8X devrait effectuer son vol inaugural début 2015 et recevoir sa certification mi-2016 en vue d'une entrée en service cette même année.

Le premier exemplaire est actuellement en cours d'assemblage dans les usines de Dassault Aviation, notamment à Biarritz (fuselage) et Martignas-sur-Jalles (voilure).

Le Falcon 8X était jusque là connu sous le nom de code M1000. Il porte également la désignation industrielle "Falcon 7XL".

Le Falcon 8X reprendra en grande partie la planche de bord EAsy III du Falcon 5X
Le Falcon 8X reprendra en grande partie la planche de bord EAsy III du Falcon 5X © Dassault Aviation
Le Falcon 8X reprendra en grande partie la planche de bord EAsy III du Falcon 5X
La voilure, en cours de fabrication à Martignas-sur-Jalles (Gironde)
La voilure, en cours de fabrication à Martignas-sur-Jalles (Gironde) © Dassault Aviation / Ludovic Parisot
La voilure, en cours de fabrication à Martignas-sur-Jalles (Gironde)
Un fuselage plus long et une plus grande distance franchissable caractérisent ce Falcon 8X
Un fuselage plus long et une plus grande distance franchissable caractérisent ce Falcon 8X © Dassault Aviation
Un fuselage plus long et une plus grande distance franchissable caractérisent ce Falcon 8X
Un volume en cabine augmenté de 15 % par rapport à celui du 7X
Un volume en cabine augmenté de 15 % par rapport à celui du 7X © Dassault Aviation
Un volume en cabine augmenté de 15 % par rapport à celui du 7X
L'architecture de la voilure a été simplifiée pour réduire la masse de l'avion
L'architecture de la voilure a été simplifiée pour réduire la masse de l'avion © Dassault Aviation
L'architecture de la voilure a été simplifiée pour réduire la masse de l'avion
Le Falcon 8X vient juste d'être certifié AESA, le triréacteur devrait obtenir sa certification de type FAA sous quelques semaines.
Le Falcon 8X vient juste d'être certifié AESA, le triréacteur devrait obtenir sa certification de type FAA sous quelques semaines. © Dassault Aviation
Le Falcon 8X vient juste d'être certifié AESA, le triréacteur devrait obtenir sa certification de type FAA sous quelques semaines.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription