0
Drones
Drones de surveillance : la CNIL épingle le ministère de l'Intérieur
Drones de surveillance : la CNIL épingle le ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur

| BOQUET Justine 449 mots

Drones de surveillance : la CNIL épingle le ministère de l'Intérieur

La CNIL a sanctionné le ministère de l'Intérieur suite à l'emploi de drones pour des missions de surveillance. La Commission nationale de l'informatique et des libertés pointe notamment du doigt l'utilisation pouvant être faite des images collectées par les caméras embarquées.

Ministère de l'Intérieur.

La CNIL a rendu publique le 12 janvier dernier sa décision à l'égard de l'emploi de drones par les forces du ministère de l'Intérieur. Et sa position est sans appel. « La CNIL a sanctionné le ministère de l'Intérieur pour avoir utilisé de manière illicite des drones équipés de

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité