0
Drones
Drones : Airbus met la 5G aux essais
Drones : Airbus met la 5G aux essais
© DR

| La rédaction

Drones : Airbus met la 5G aux essais

Airbus, l'opérateur singapourien M1, la société portuaire de Singapour viennent de sceller un partenariat pour développer le pilotage de drones en s'appuyant sur les réseaux 5G.

Airbus fournit les drones

Airbus, l'opérateur de communications singapourien M1 et la société gestionnaire du Port de Singapour viennent de s'associer pour réaliser des essais d'emploi de drones sur les zones côtières de Singapour en s'appuyant sur les réseaux 5G. Objectif de ces tests : s'assurer que les drones peuvent évoluer et s'intégrer en toute sécurité dans les espaces aériens, y compris ceux qui sont ou seront dédiés aux appareils sans pilote en utilisant les normes 5G. Airbus fournira le parc de drones et apportera son expertise en matière d'exploitation drones dans le cadre du respect des règles de sécurité. Le partenariat entre Airbus et M1 s'accompagne d'un protocole d'accord pour réaliser dans un deuxième temps des essais au dessus de zones terrestres.

Un modem dédié

Les essais permettront aussi de tester dans le même temps "le premier modem de communication certifié 5G SA pour la mobilité aérienne urbaine", conçu et développé par la société singapourienne TeamOne Technologies Pte. Le tout chapeauté par la Infocomm Media Development Authority de Singapour. "Les enseignements tirés de ces essais devraient permettre de mieux comprendre les limites des normes 5G pour les applications de mobilité aérienne urbaine, ainsi que les futures opérations de systèmes d'aéronefs sans pilote dans un environnement urbain et côtier aussi dense que celui de Singapour. Le tout dans le but d'établir des protocoles pour « l'adoption en toute sécurité de la 5G » comme technologie de base pour faciliter la conception et l'exploitation des avions sans pilote", indique Infocomm Media Development Authority.

Des essais de livraison par drone

Du côté de la société gestionnaire du Port de Singapour, son soutien à l'opération s'inscrit dans la droite ligne des essais de livraisons de colis aux navires ancrés au large de Singapour. Des essais menés par Airbus et Whilhemsen en 2019. Des essais manifestement concluants pour que la société portuaire soit partie prenante de ces nouveaux essais.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription