5
Défense
Défense : vers de nouveaux programmes d'hélicoptères militaires européens
Défense : vers de nouveaux programmes d'hélicoptères militaires européens
© Sikorsky-Boeing

| La rédaction 315 mots

Défense : vers de nouveaux programmes d'hélicoptères militaires européens

Lors du prochain salon Eurosatory 2022, l'Académie de l'Air et de l'Espace organisera un forum autour des capacités de l'Europe à développer de nouveaux programmes d'hélicoptères militaires.

Hélicoptères de manoeuvre : le programme NGRC en ligne de mire

C'est à la fin de cette année qu'une première copie doit être rendue par les cinq pays membres de l'OTAN et fondateurs du programme de futur hélicoptère polyvalent NGRC pour "Next Generation Rotorcraft Capability" sur le cahier des charges de

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Petrau | 21/02/2022 14:24

Il faut espérer que les leçons du NH90 ont été tirées (13 versions dont une surélevée pour tenir compte de la morphologie de nos amis suédois, une MCO déficiente du fait de la multiplicité des stocks de composants, une disponibilité très faible,...). Ce cas d'espèce impose de revoir complètement les modes de coopération avant de se lancer dans une nouvelle aventure. Pour ce qui est de l'hélicoptère très lourd, et compte tenu du nombre sans doute réduit de machines pour satisfaire les besoins européens, le plus simple me semble d'acheter ces appareils aux États-Unis.

forêt10 | 21/02/2022 16:09

Comme vous le dites vous-même; "les leçons du NH-90 ont-elles été tirées"? Pour ma part, je ne le pense pense pas: - MGCS, CIWF, MAWS, Eurodrone (> 10 ans de discussions stériles), TIGRE Block III, même le SCAF, qui n'en finit pas de passer d'une crise à l'autre, et j'en passe des meilleurs citez-moi un programme ''européen'' qui fonctionne? ou qui a fonctionné convenablement (> 20 ans pour cet A-400 par exemple), et encore les FREMM (programme qui a surtout profité à l'Italie), dont seulement ~ 25 % des pièces sont communes etc. Je pense qu'il faut arrêter avec ces programmes "européens" qui n'ont d'"européen" que le nom, mais qui sont surtout un jeu, qui, lui, est véritablement européen, déstabiliser, voire piller l'autre, au profit de son propre intérêt et celui du grand frère US. Suivez mon regard en direction du Rhin...

Petrau | 21/02/2022 17:26

@foret10. Je l'aurais dit moins abruptement, mais je partage votre point de vue. De plus, lorsqu'on lit que l'on veut remplacer les Merlin, Caracal et autre NH90 par un unique appareil, c'est l'aveu implicite que, pour la France, le NH90 n'était pas indispensable et que ses missions auraient pu être remplies par un Caracal upgrades avec les équipements spécifiques à la marine. Bien cordialement.

Max | 22/02/2022 08:45

Bonjour, "Revoir les modes de coopération" reviendrait à se rendre compte que les coopérations industrielles européennes ne sont pas bénéfiques pour les pays disposant des compétences industrielles. Cela tuerait la compétitivité entre les industriels avec un appareil unique, perte des compétences dans la gestion et la réalisation d'un programme, dépassements des coûts à cause des retards engendrés par les négociations sur le cahier des charges d'un appareil unique pour satisfaire les exigences de chaque état. Finalement, c'est le délai de mise en service qui sera affecté (plus long que pour un programme national), la maintenance (coûts de l'heure de vol, disponibilité des pièces), les améliorations à mi-vie (exigences nationales, choix de la durée du service), et l'efficacité opérationnelle de l'aéronef à cause des divergences de spécifications qui créent des limitations d'emploi en fonction de chaque utilisateur. Cordialement.

Koudlanski | 23/02/2022 11:15

Bonjour , je suis nouveau c'est bien beau les programmes , pour remplacé les Merlin , Caracal et Caïman entre autres, à quand un éventuel programme 100 % Européen pour remplacé les Tigre , Apache et Mangusta d'ici 2040 - 2050 ?

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité