0
Défense
Défense : toujours un creux de dispo dans la flotte de projection
Défense : toujours un creux de dispo dans la flotte de projection
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Défense : toujours un creux de dispo dans la flotte de projection

Malgré la réforme du MCO engagée par la ministre des Armées, la disponibilité de la flotte de projection est toujours problématique.

Moins de 4 C-130H à se partager

La cote d’alerte est franchie, mais le système ne se rétablit pas, malgré la réforme du MCO engagée par la ministre des Armées. La disponibilité des Lockheed Martin C-130H reste de très loin particulièrement problématique, avec parfois moins de quatre appareils à se partager en trois utilisateurs : le COS, la DGSE et les opérations conventionnelles. Sans oublier, évidemment, l’essentielle formation et l’entraînement. C’est donc moins que la disponibilité offerte par les quatre C-130J qui sont neufs, il est vrai.
 

Du mieux pour les Airbus A400M

La disponibilité des Airbus Casa est aussi affaiblie par des dégâts récoltés en Opex, et un encours de chantiers de maintenance durant le covid-19. De quoi peser, sans doute aucun, sur le renouvellement du contrat de MCO, qui doit intervenir dans quelques mois. La disponibilité de l’Airbus A400M Atlas connaît un léger mieux comme évoqué par Air & Cosmos il y a quelques mois, mais l’Armée de l’Air et de l'Espace ne peut toujours pas mettre en vol la majorité des 17 A400M Atlas.
 

De six à quatre pour Barkhane

Résultat de ce tableau peu engageant, les déploiements en opex sont réduits comme une peau de chagrin. Il y a un an, Barkhane disposait de six avions de transport, dont trois avions de transport et d’assaut (auto-protégés Hercules et Transall), et trois Casa. Désormais, il ne reste plus que quatre avions, dont un seul auto-protégé (C-130J). L’A400M est désormais appelé à faire des passages plus réguliers et plus longs de quelques jours.
 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription