0
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Défense : Repenser l'innovation
Défense : Repenser l'innovation
© Dassault Aviation

| BOQUET Justine

Défense : Repenser l'innovation

Dans les sphères de la défense, le terme innovation revient souvent sur le devant de la scène. Innover est aujourd'hui indispensable à la préservation de l'autonomie stratégique d'un pays, d'une armée. Cependant, dans le domaine militaire, et face à l'évolution sociétale, la conduite des innovations doit être repensée.

Défense : l'innovation, un enjeu crucial. 

Le mois de juillet 2019 semble avoir été consacré à la conduite de réflexions autour de l’innovation de défense. Alors que le Sénat rendait public le 10 juillet le rapport d’information Innovation de défense : dépasser l’effet de mode, le ministère des Armées (MinArm) a dévoilé quelques jours plus tard, le 15 juillet, son Document d’orientation de l’innovation de défense, regroupant « les nouvelles ambitions du ministère des Armées en matière d’innovation ». Dans un contexte très évolutif, où l’accès aux technologies de pointe s’est démocratisé, il convient en effet que les pouvoirs publics repensent leur façon d’accompagner l’innovation et les innovateurs. 

 

Suivre le ryhme. 

« Le rythme des évolutions technologiques s’accélère et doit nous conduire au “maintien d’un niveau d’ambition élevé dans tous les domaines, qu’ils soient technologiques, industriels, capacitaires ou opérationnels, reposant sur une politique d’innovation exigeante”. L’innovation répond donc en premier lieu à un enjeu opérationnel : garantir à nos armées de manière pérenne et réactive la supériorité opérationnelle qui leur permettra de défendre nos intérêts vitaux et d’assurer la sécurité des Français, sur notre sol comme en dehors de nos frontières, tout en se maintenant dans le groupe des puissances militaires qui comptent dans le monde », détaille ainsi le MinArm. Et ce avant d’ajouter : « Dans un contexte d’incertitude sur l’environnement stratégique, d’évolution permanente de la menace, face à des adversaires agiles et inventifs, il est indispensable de gagner en réactivité pour capter et intégrer l’innovation d’où qu’elle vienne. Cela suppose de piloter certains projets par les délais autant que par la performance, de privilégier la simplicité et l’adaptabilité des procédures, et d’accepter davantage de prise de risque, même si celle-ci doit rester maîtrisée. Au-delà, il peut même être nécessaire de revoir en profondeur les cycles de développement pour adopter de nouvelles approches incrémentales et adaptatives comme de développer la subsidiarité décisionnelle et financière. »

 

Imaginer de nouveaux moyens pour innover. 

Finalement, il s’agit de pouvoir repenser l’innovation et les cycles qui y sont liés de façon à s’adapter aux besoins des armées et à un contexte stratégique évoluant à vitesse grandV. C’est également dans ce sens que les sénateurs Cédric Perrin et Jean-Noël Guérini ont conduit leurs travaux. Dans le cadre de leur rapport d’information, les deux membres de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat ont émis douze propositions visant à soutenir les procédures d’innovation dans la défense, « pour en améliorer à la fois le pilotage, le financement et en renforcer les acteurs »,expliquent-ils. Et comme le met en avant le ministère des Armées, les deux rapporteurs estiment nécessaire que « les acteurs de la défense [intègrent] la culture du risque, seule à même de permettre l’innovation dans la défense et de capter très rapidement l’innovation duale ou civile. L’acculturation à l’innovation est une priorité ». Par ailleurs, la façon dont sont pensées les innovations doit être revue. Les deux rapporteurs estiment ainsi que trop nombreux sont les systèmes à avoir vu le jour en fonction des technologies qu’ils comportent et non des besoins opérationnels auxquels ils pourraient répondre. Désormais, les innovations doivent être « centré[es] sur l’usager ». Et de cette nécessité en découle une seconde : celle liée au temps.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription