0
Défense
Défense : les Tigre auront leur nouveau missile air-sol MBDA
Défense : les Tigre auront leur nouveau missile air-sol MBDA
© MBDA

| La rédaction

Défense : les Tigre auront leur nouveau missile air-sol MBDA

Dans les tuyaux depuis mai 2018, la décision d'équiper les hélicoptères d'attaque Tigre avec un nouveau missile air-sol développé par MBDA est désormais officielle. Avec une première commande de 500 unités.

Un seul missile MBDA à la place de trois

Le programme de "refonte à mi vie" de l'hélicoptère d'attaque européen Tigre vient de franchir une nouvelle étape avec la décision de la ministre des Armées, Florence Parly, de lancer le développement du missile air-sol tactique-futur ou MAST-F qui a été confié au missilier européen MBDA. Le programme "Tigre Standard 3" avait été lancé à l'issue d'un Comité ministériel d'investissement du 2 mai 2018. Avec l'objectif de contribuer "aux objectifs d'autonomie stratégique que se sont fixées la France et l'Union européenne" puisque le futur missile air-sol devrait remplacer le PARS 3 en service sur les Tigre allemands, le Hellfire équipant les Tigre français et le Spike mis en oeuvre par les Tigre espagnols. 

Une première commande de 500 unités

Le lancement du futur missile s'accompagnera d'une première commande pour 500 exemplaires. La ministre des Armées a en effet annoncé le même jour "l’acquisition au profit de l’aviation légère de l’armée de Terre, de 500 missiles ainsi que des simulateurs de tir et des maquettes de manipulation pour l’entraînement". D'autres commandes devraient suivre d'ici 2028, année durant laquelle les premières livraisons débuteront "en cohérence avec le calendrier du programme Tigre", notamment du côté de l'Allemagne et de l'Espagne.

L'apport du missile MMP

Le concept MHT/MLP (Missile Haut de Trame / Missile Longue Portée) de MBDA s'appuie sur les technologies du MMP. Son architecture modulaire permettra d’intégrer facilement le MHT/MLP sur diverses plates- formes de combat, terrestres ou aériennes, au-delà du Tigre. Le missile MMP se décline aussi en version navale. Avec une masse inférieure de 20 % par rapport aux missiles de sa catégorie, le MHT/MLP offre un gain de masse de près de 100 kg pour l’hélicoptère Tigre qui peut emporter jusqu’à 8 missiles en configuration de combat. Un gain de masse qui peut se faire au profit de l’emport en carburant et de l’endurance de la plateforme avec un gain significatif en « Playtime » ou autonomie. 

La portée du MHT/MLP dépasse les 8 kilomètres, même quand il est tiré d’une plate-forme stationnaire à basse altitude. Sa charge militaire à effets multiples permet de traiter une grande diversité de cibles allant du char de combat moderne aux infrastructures renforcées. Le MHT/MLP peut être employé de jour comme de nuit, y compris pour des tirs au-delà de la vue directe. Cela est rendu possible grâce à une liaison de données bidirectionnelle qui renvoie les images des capteurs optroniques visible et infrarouge à haute résolution du missile vers l’opérateur. Grâce à ce retour image, l’équipage du Tigre aura la possibilité de choisir le point d’impact du missile sur l’objectif visé, avec la capacité, le cas échéant, de réorienter le missile en vol, ce qui permet d’envisager l’emploi de l’arme dans des contextes d’imbrication.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription