2
Défense
Défense : l'Armée de Terre veut 3000 drones
Défense : l'Armée de Terre veut 3000 drones
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy 387 mots

Défense : l'Armée de Terre veut 3000 drones

L'Armée de Terre opèrera 3000 drones en 2023 ont annoncé les généraux Pierre Schill et Hervé Gomart. Pour l'essentiel des minidrones, des microdrones et des nanodrones.

3000 drones en 2023

L'Armée de Terre opèrera 3000 drones en 2023, ont annoncé le major général de l'Armée de Terre, le général Hervé Gomart, et le chef d'état-major de l'Armée de Terre, le général Pierre Schill, lors d'un échange avec les membres de l'association des journalistes de défense (AJD). Le

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Hannosset Étienne | 04/02/2022 11:52

@Tanguy. Je vous avoue être surpris, à plusieurs égards, par votre article. Tout d'abord, la décision de porter le nombre de drones de 1.200 à 3.000 date de juin de l’année dernière et les premiers appels d’offre date de juillet 2021. Ensuite, le drone Anafi serait cher et l’armée de terre préfère un drone plus frustre et moins onéreux. OK, mais précisons qu’il s’agit d’un drone purement civil (il n’y a pas de version militaire !) qui était commercialisé pour 649 à 699 euros et qui est maintenant bradé à 288 euros... Enfin, demain (sic) l’armée de terre va améliorer sa protection par un système qui est déjà remplacé par les autres armées européennes.

Hannosset Étienne | 04/02/2022 12:31

Quelques informations techniques complémentaires qui sont disponibles sur les sites des fabricants. Un lance grenade a une portée inférieure à 1.000 mètres. Une mitrailleuse M2M a une portée efficace de 1.200 mètres. Une mitrailleuse M3M (remplaçante de la M2M) a une portée efficace de 2.500 mètres. Un canon 30mm avec munitions airbust a une portée efficace contre essaims de drones de 3.000 mètres. Un canon 35 MM, de 4.500 mètres.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité