0
Défense
Défense : Atos et Thalès s'allient sur le "big data" et l'intelligence artificielle
Défense : Atos et Thalès s'allient sur le "big data" et l'intelligence artificielle
© DR

| La rédaction 387 mots

Défense : Atos et Thalès s'allient sur le "big data" et l'intelligence artificielle

Enfin, une décision raisonnable. Atos et Thales ont décidé d'unir leurs forces dans une société commune, Athea, qui développera une plateforme souveraine dans les domaines du "big data" et de l'intelligence artificielle.

Atos et Thales unissent leurs forces

L'heure n'est plus aux concurrences franco-françaises et c'est tant mieux à l'échelle de l'Europe face aux Etats-Unis, à la Chine et à la Russie. Atos et Thales ont décidé de créer une société commune baptisée Athea et destinée à "développer une plateforme souveraine associant traitement de données massives et intelligence artificielle pour les secteurs de la défense, du renseignement et de la sécurité intérieure et qui s’adresse tant aux acteurs publics que privés". "Athea bénéficie de l’expérience acquise par les deux entreprises dans la phase de démonstration du programme « ARTEMIS », la plateforme Big Data du ministère des Armées. Les deux sociétés sont, au demeurant, co-titulaires du marché d’optimisation et de préparation de l’industrialisation du programme, notifié par la Direction générale de l’armement (DGA) le 30 avril 2021. La société commune servira le marché français puis, à terme, les marchés européens".

Agence du numérique de défense

"La société commune permettra de mutualiser les investissements, compétences et expertises de deux acteurs technologiques majeurs. Afin de répondre efficacement et rapidement aux besoins d’innovation du marché, elle s’appuiera sur un écosystème de grandes entreprises, PME, startups et organismes de recherche spécialisés dans le traitement de données massives et l’intelligence artificielle. Athea apportera également des solutions sécurisées et des briques technologiques suffisamment ouvertes et modulaires, afin de favoriser les collaborations et de stimuler, en lien avec l’Agence du numérique de défense récemment créée, l’écosystème industriel et souverain, pour le développement d’applications de confiance", indique le communiqué de presse.

Multiplication exponentielle des sources d'information

Et de poursuivre : "la multiplication exponentielle des sources d’information, couplée à une exigence accrue en matière de rapidité de réaction, impose aux agences étatiques de gérer des volumes de plus en plus importants de données hétérogènes et d’accélérer le développement de nouvelles applications exploitant l’intelligence artificielle et pour lesquelles la sécurité et la souveraineté sont clés. Athea permettra de créer une solution capable d’exploiter les données sensibles de façon sécurisée, à l’échelle d’un pays, et facilitera son implémentation au sein des programmes gouvernementaux concernés. La structure fournira également des services d’expertise, de conseil et de formation".

Prochaine étape : les satellites ?

L'union fait la force, surtout à l'échelle du globe. Souhaitons que cette mise en commun des savoir-faire se prolonge par une nouvelle et prochaine étape dans le domaine des satellites.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription