0
Défense
Défense : une liaison L22 sur Hawkeye E-2C français à la fin 2023
Défense : une liaison L22 sur Hawkeye E-2C français à la fin 2023
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy 329 mots

Défense : une liaison L22 sur Hawkeye E-2C français à la fin 2023

Le Northrop Grumman E-2C Hawkeye FR1 de la flottille 4F sera le premier aéronef de la Marine équipé de la nouvelle liaison tactique L22, dans un an.

Un premier Hawkeye E-2C entre les mains de l'AIA de Cuers

L’E-2C Hawkeye FR1 de la flottille 4F sera le premier aéronef de la Marine équipé de la nouvelle liaison tactique L22, dans un an. L’appareil est actuellement à l’atelier industriel de l’aéronautique (AIA) de Cuers pour une opération de maintenance programmée qui va aussi amener à intégrer de nouvelles capacités en ultime rétrofit avant son retrait de service. L’ajout de la L22 (remplaçant la L11) doit permettre aux Northrop Grumman Hawkeye français de rester dans le coup, notamment pour les opérations en coalition avec l’US Navy. Ce rétrofit comportera aussi l’intégration de postes radios ARC-210 afin de supporter cette nouvelle liaison de données et d’une JRE (joint range extension), qui permet la transmission de données L16 à grande distance en utilisant un SATCOM.

Les Panther dans une seconde étape

Tous les câblages relatifs à la L22 vont être réalisés pendant le chantier de maintenance en cours sur le FR1, et ce n’est qu’une fois que l’appareil aura été remis à la 4F, sans doute à la fin de l’été, que les matériels spécifiques seront intégrés à Lann-Bihoué. Le FR2, puis le FR3 seront ensuite modifiés. Le pôle conception de l’AIA de Cuers, chargé de l’opération, planche aussi sur la modification des Panther, actuellement dotés de L11. Les ATL2 pourraient aussi être concernés, comme les Caïman Marine.

Francisation des trois Hawkeye E-2D

Ce travail d’évolution des E-2C français est mené en même temps que les études de francisation des trois  Northrop Grumman Hawkeye E-2D commandés pour leur relève, à compter de la réception du premier en 2028. Les E-2D auront notamment un calculateur auxiliaire dans le système de mission, une base de données AIS (automatic identification system) française, une capacité L16 sous format IP (JREAP-C), une capacité de liaison de données air-sol VMF, un système de préparation et de restitution de mission. Ils disposeront aussi du système d’aide à l’appontage DALAS. Ces appareils recevront aussi plusieurs postes radio Contact.

Marine e2c hawkeye Northrop Grumman AIA Cuers SIAé


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité