0
Aviation Civile
Dassault : le Falcon 8X sort d'usine (actualisé) © Dassault Aviation - S. Randé

| Léo Barnier

Dassault : le Falcon 8X sort d'usine (actualisé)

Mis à jour le 18/12/14 à 17:30 : En parallèle de la bonne tenue du programme d'essais, le Falcon 8X se porte bien sur le plan commercial à en croire Eric Trappier. Le président-directeur général de Dassault Aviation a ainsi annoncé que l'appareil avait déjà enregistré « plusieurs dizaines de commandes ». Commercialisé à un prix catalogue avoisinant les 55 M$, il a touché des marchés comme l'Amérique du Sud, l'Asie, la Russie, l'Europe mais aussi la France avec plusieurs clients dans l'Hexagone.

 

Jour de cérémonie chez Dassault Aviation. Le constructeur français a effectué la sortie d'usine de son nouveau fleuron, le Falcon 8X. Cette étape symbolique s'est déroulée le 17 décembre sur le site de Bordeaux-Mérignac, qui abrite les chaînes d'assemblage de Dassault. Un parterre d'opérateurs et de clients était réuni pour l'occasion, ainsi que des représentants des partenaires industriels du programme et des autorités de certification. Ce rollout intervient sept mois après le lancement officiel du triréacteur d'affaires lors d'Ebace, le salon européen de l'aviation d'affaires.

Le Falcon 8X présenté était le premier des trois prototypes qui seront construits pour le programme d'essais. L'appareil se dirige maintenant vers son premier vol, qui doit se dérouler au premier trimestre 2015 comme annoncé lors du lancement. Un deuxième avion de développement, actuellement en assemblage, le rejoindra au deuxième trimestre. Ils seront épaulés par un avion représentatif des exemplaires de série. 200 vols et 550 heures de vol sont au programme, répartis sur quatorze mois. La certification est attendue mi-2016 en vue d'une entrée en service cette même année.

L'assemblage de ce premier avion s'est achevé en juillet dernier, suivi de près par sa mise sous tension. Dassault a ensuite mené une campagne d'essais au sol jusqu'en novembre, avec des tests du circuit carburant, des commandes de vol et des niveaux vibratoires. Début décembre, l'avionneur a procédé au premier point fixe moteur. Olivier Villa, directeur général adjoint Avions civils, s'est déclaré satisfait de l'avancée du programme et a précisé que «  tous les systèmes fonctionnent de façon parfaitement nominale  ».

Le Falcon 8X est une évolution «  ultra-long-courrier  » du 7X. Il peut parcourir 11  945 km à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord., soit 925 km de plus que son ainé. Il est équipé de trois moteurs Pratt & Whitney Canada PW307D, plus puissants que les PW307A du Falcon 7X avec une poussée maximale unitaire augmentée de 2,9 à 3,05 t.

L'autre particularité du Falcon 8X est son fuselage allongé. Les ingénieurs de Dassault ont intégré deux sections de fuselage supplémentaires, à l'avant et à l'arrière du tronçon central. Plus longue de 1,1 m que celle du Falcon 7X, la cabine mesure ainsi 13 m. Sa capacité maximale passe à 19 sièges, contre 16 pour le 7X.

Le Falcon 8X de Dassault Aviation a fait sa sortie d'usine le 17 décembre, sur le site de Bordeaux-Mérignac.
© Dassault Aviation - S. Randé
Le Falcon 8X de Dassault Aviation a fait sa sortie d'usine le 17 décembre, sur le site de Bordeaux-Mérignac.
© Dassault Aviation - S. Randé

Dassault Aviation Dassault Falcon Falcon 8X

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription