0
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Covid-19 : un engagement massif des armées
Covid-19 : un engagement massif des armées
© Dassault Aviation

| BOQUET Justine

Covid-19 : un engagement massif des armées

ALORS QUE LA FRANCE A DÛ FAIRE FACE À UNE PROPAGATION RAPIDE DU CORONAVIRUS, LES ARMÉES ONT ÉTÉ MISES À CONTRIBUTION AFIN DE SOUTENIR LES SERVICES CIVILS DE L’ÉTAT. L’OPÉRATION RÉSILIENCE A AINSI ÉTÉ MISE EN PLACE, PERMETTANT DE COORDONNER LES ACTIONS DU MINISTÈRE DES ARMÉES.

Mobilisation.

La hausse de la propagation du coronavirus s'est accompagnée d'un accroissement de la mobilisation des moyens des armées pour faire face à cette crise sanitaire. Alors que les hôpitaux de certaines régions françaises se sont rapidement retrouvés saturés, et ce dès le début de la crise, les armées ont été mises à contribution afin de procéder à l'évacuation et au transfert de patients vers des établissements hospitaliers civils et militaires pourvus de plus importantes capacités d'accueil. 

Moyens.

« Ainsi, pour faire face à une situation exceptionnelle sur le territoire national, le système de santé est obligé de renforcer son offre de soins. Ce renforcement repose, dans un premier temps, sur la mobilisation de ses ressources propres. Si le besoin s'impose, des moyens supplémentaires, extérieurs, peuvent être mis en oeuvre dans un second temps. Les capacités du ministère des Armées font partie de ces moyens additionnels », rapporte ainsi Frédéric Coste, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et auteur de la note Contributions des armées françaises à la réponse à l'épidémie Covid-19. Hélicoptères militaires, de l'armée de Terre et de l'armée de l'Air ainsi qu'avions de transport ont ainsi été mobilisés et reconfigurés afin de pouvoir emporter des patients malades du coronavirus. 

EVASAN.

Des évacuations qui se sont avérées assez nouvelles pour les équipages, notamment pour le matériel nécessaire à l'accueil du patient, les mesures prises afin d'éviter les risques de contamination, mais également la nature du patient lui-même. Les pilotes ont ainsi dû repenser leur façon de piloter en prenant en compte la présence d'une personne en réanimation derrière eux. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription