31
Ukraine
Comment expliquer les échecs de la défense aérienne russe ?
Comment expliquer les échecs de la défense aérienne russe ?

| Eloïse Fardeau Le Meitour 1591 mots

Comment expliquer les échecs de la défense aérienne russe ?

Au 46ème jour de guerre, des aéronefs ukrainiens sillonnent toujours le ciel. Un fait étonnant pour l’armée russe, réputée excellente dans le domaine et souvent présentée comme la seconde armée aérienne du monde.

Un état des lieux largement en faveur des Russes

Plus d’un mois après le début de la guerre, la Russie ne semble toujours pas maîtriser le ciel ukrainien. Drones Bayraktar TB2, avions de chasse MiG-29, hélicoptères Mi-8 et Mi-24 sont toujours de la partie côté ukrainien, ainsi qu'une défense aérienne qui

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

EW | 10/04/2022 16:31

"des systèmes anti-aériens qui connaissent de graves ratés"... Mouais mais ceux des Ukrainiens fonctionnent bien et ce sont globalement les même... Les armées occidentales auraient-elles pu faire mieux ? Cet article me parait plus fouillé techniquement : https://cf2r.org/rta/que-nous-apprend-la-guerre-en-ukraine-sur-la-guerre-aerienne-et-la-defense-antiaerienne-dans-un-conflit-de-haute-intensite/

Julie | 10/04/2022 16:39

@l'auteure. Merci pour cette synthèse très explicite. Si je peux me permettre deux remarques : 1- Cela ne relève pas du domaine technique, mais il ne faut pas oublier le courage et la volonté farouche des ukrainiens à défendre leur terre. 2- On observe les défaillances, ou la moindre efficacité, des matériels russes dans un conflit qui se rapproche du conflit symétrique par la nature des matériels engagés, même si la disproportion numérique est bien réelle. Est on certain que les mêmes observations ne seraient pas tout aussi pertinentes pour les équipements occidentaux s'ils venaient à être engagés dans un conflit de même nature.? L'épreuve du feu, encore une fois dans un conflit quasiment symétrique, ne serait elle pas également l'épreuve de vérité ? Dit autrement, les coûteux bijoux technologiques dits 5G ou 6G ont ils à coup sûr la supériorité que leur prête leur fabriquant ? Bien cordialement.

Toukss | 10/04/2022 18:00

Je veux savoir le pourquoi albâtre un chasseur non furtif Russe fait problème. Lorsque la Serbie avait abattu un F22 rapport qui est furtif, ça n'a pas fait grand bruit et pire encore avec un système s-300. Le pays de l'oncle met une voile pour empêcher les occidentaux de voir plus loin.

Cornebidouille | 10/04/2022 18:58

Il ne s'agissait pas d'un F-22 mais d'un F-177 et non d'un S-300 mais un S-125...

Cornebidouille | 10/04/2022 19:00

F-117. Et pan, à écrire trop vite.

David herdeiro | 10/04/2022 20:57

No c,était pas un F22 raptor mais F117 qui n,est plus aux services

Eric | 10/04/2022 23:56

Je suis persuadé que les Ukrainiens vont gagné la guerre, quand on est soutenu par Oncle Sam on perd jamais la guerre

Sg | 11/04/2022 08:04

Ce n'est pas parce que un avion est dit furtif qu'il est invisible. Il est juste beaucoup plus difficile à voir. Et puis la perte d'un f117 à été très médiatisée au contraire à l'époque. Il n'en ont perdu qu'un.

Frfr | 11/04/2022 11:52

Le F-117 était toujours opérationnel pendant les opérations aériennes en ex-Yougo. Le F-22, par contre, ne l'était pas encore.

Bob | 10/04/2022 21:30

Les Russes sont tellement désorganisés et avec un leadership douteux qu'ils évitent d'utiliser leur système pleinement car ils ont eu énormément de tirs fratricides

Boob | 12/04/2022 01:27

T'es certainement sur place toi, hein le glaude

M | 11/04/2022 02:34

L'armement russe côté russe est inefficace voir nulle et l'armement russe côté ukrainien est efficace voir top. Svp...merci

mez | 11/04/2022 15:10

jusqu'à preuve du contraire qui a le monopole aérien en Ukraine ? La Russie. qui rencontre plus de victoire que l'autre? la Russie.. qui détruit plus de systèmes aériens et de matériel militaire chez l'autre? la Russie.. Qui se rend en masse, font défection au seins de leur armée et ou sont tués à grand nombre? La Russie.. euhh non désolé, l'Ukraine la.. en fin de compte cet article n'est que l'exutoire de quelques pro occidentaux cherchant tant que bien à justifier les miettes victorieuses du coté ukrainien.. A bon entendeur.

Au | 11/04/2022 09:41

Vous faites des économies chez Air&cosmos ? Vous confiez la rédaction d'articles à des étudiants qui ne maîtrisent visiblement pas du tout le sujet ! Où sont passés les journalistes compétents qui étaient dans votre rédaction il y a encore quelques années ?

Xavier Tytelman | 11/04/2022 10:26

Bonjour, j'ai co-écrit cet article, y a-t-il une erreur que je n'aurais pas vu ?

Au | 11/04/2022 11:11

Il n'y a pas qu'une erreur ! Visiblement vous ne maîtrisez pas ce que sont les missions SEAD ni comment fonctionne une défense sol/air. Vous devriez faire une comparaison historique avec les engagements occidentaux depuis la première guerre du Golf. Vous constaterez que les missions SEAD n'arrivent jamais à complètement supprimer les défenses sol/air alors même qu'aucun des engagements occidentaux n'ont eu à faire face à une telle densité de DCA aussi moderne. Même la guerre au Kosovo, les défense anti-aérienne Serbes étaient pour le moins modestes et elles n'ont jamais été réduites à néant tout comme l'aviation. Pour rappel, lors de la première guerre du Golf, les occidentaux ont perdu 70 aéronefs en un mois de guerre alors même que les moyens engagés ont été bien plus important et que la défense sol/air était plus que vieillissante. Concernant la défense sol/air russe, vous auriez dû vous renseigner pour connaître où sont déployés les systèmes S-400 et les S-300, il n'y en a pas un par ville, une défense sol/air ce n'est pas un bouclier magique. Si le raid Ukrainien des MI-24 à réussi c'est justement parce qu'ils ont choisi une cible non stratégique et dépourvue de défense. Il y avait, à proximité des cibles bien plus importantes mais qui sont elles protégées et ils ont prit logiquement soin de les éviter. Dernier gros point, il ne faut pas surestimer l'apport en renseignement que les occidentaux peuvent apporter. Comme il n'existe aucune interconnexion directe avec les Ukrainiens, le renseignement apporté n'a qu'une valeur au niveau stratégique il ne peut pas être assez réactif pour apporter une appuie tactique. Maintenant que la guerre c'est déplacée plus à l'est encore, l'apport en renseignement sera très limité car Kiev était déjà en limite de portée des capteurs. Et aussi à propos de l'ORLAN-10 : "drone impossible à détruire si ce n'est avec ces systèmes à guidage laser".... Vous voyez à quoi ça ressemble un ORLAN-10 ? En quoi ce drone, ultra basique serait impossible à détruire ? Si les Ukrainiens commencent à utiliser des missiles Starstreak contre ce type de drones qui coûtent presque rien ils vont vite être à sec...

Julie | 11/04/2022 14:22

@Xavier Tytelman. Vous ne voyez pas les insultes les plus grossières (ou cela ne vous gêne pas), vous ne voyez pas les menaces, .. alors pourquoi verriez vous les erreurs ? Au à raison, la compétence s'étiole à A&C. C'est bien triste.

Cossalter | 11/04/2022 15:12

On ne veut pas apparemment que je vous réponde dommage j'avais une idée.

Julie | 11/04/2022 17:03

@Cossalter. Qui est ce "on"?

| 15/04/2022 11:35

Bonjour, l'objectif est de faire émerger de jeunes talents. Un journaliste compétent, avant de le devenir, doit bien commencer un jour, même si tout n'est pas parfait. Si vous avez, vous même, des compétences à partager. N'hésitez pas à contacter Xavier Tytelman. Bien à vous

Xavier Tytelman | 15/04/2022 14:50

Je ne vois pas ce qui vous permet de juger de mes connaissances. J'étais détecteur navigateur aérien sur Atlantique 2, c'était à moi de définir l'altitude de vol de l'avion pour rester hors de portée des systèmes sol-air, du coup je les connais plutôt pas mal, merci. J'ai ensuite été préparateur de mission sur Rafale, celui qui configure le système d'arme, qui définit les profils des bombes, dessine la trajectoire en contournant les radars... Je ne vois pas en quoi les échecs des opérations US ou occidentales ont à voir avec cette guerre. Souligner les défauts inattendus ici ne devrait être possible qu'en rappelant la liste de tous les échecs par le passé ? Contre toute attente l'aviation ukrainienne continue à voler, avec à la fois des chasseurs et des hélicoptères. Il y a a minima du S-400 en Crimée et dans l'Oblast de Rostov à Novorossiisk, ils auraient du arrêter les Tochka-U ukrainiens qui ont touché les aéroports sur le sol russe, ainsi que le navire coulé à quai. Le raid sur Belgorod est au contraire hautement stratégique, il a permis de gagner des jours précieux dans le redéploiement russe dans le Donbass pour les troupes qui avait du quitter le nord de l'Ukraine. La ville comptait énormément de troupes avant l'invasion et est très bien protégée, il serait étonnant qu'ils n'aient pas déployé des S-400 dans les environs (la Russie possède une soixantaine de systèmes). Pour la capacité de détruire l'Orlan-10, je vois bien ce que c'est oui, merci de vous inquiéter pour moi. C'est la Russie elle-même qui affirmait qu'il était trop furtif ni assez chaud pour être accroché par des systèmes de défense aérienne.

Kimou | 11/04/2022 09:50

L otan survole les frontières limitrophe de l'Ukraine avec des awacs , donne des renseignement satellites, radar , isr et elint . Sans oublié que les ukrainiens ont tout la gamme anti-aérienne russe mobile , s300 , osa , kub , tor m1/2 , bukm1/2 et au moins 300 système et non 200 .

Al esx | 11/04/2022 13:31

....les Krasukha 4 déployés en Armenie sans succès qu'il dit l'article.... comment c'est possible, si la Rusdie en est le seul opérateur  et que, s'il y a quelque chose qui a bien caracterisé à la Russie dans ce conflit est justement son non engagement et non intervention le plus absolue. Aussi loin que je sache, la Russie aurai bien envoyé qqs unités de dispositifs de guerre électronique mais dont l'harmonie on ne se serait jamais servi, voire même, mëme pas deballé... la seule fois où les Krasukha 4 seraient rentrés en action pendant le conflit  Nagorno Karadakh c'est lorsque des drones Bayraktar se seraient trop approchés de la seule base militaire russe en Arménie a Gyumri... et on attribue au  Krasukha4 justement d'avoir mis 9 drones Bayraktar à terre ( 9 selon la propagande russe maiss prouvés, 4 - je cite de mémoire, je n'ai plus les sources en tête)

Philippe | 11/04/2022 16:37

Oncle Sam! A perdu la guerre du Vietnam ? Sauver comme des lâche à Hanoï ? Afghanistan un desatre ! Sauver comme des lâche encore ! En laissant son matériel ! En Irak ! Une catastrophe ? En Corée du Nord de la merde ! C est vrai qu on peut pas perdre avec eux?

Tchouki | 11/04/2022 16:58

Moi je pense vraiment qu'on nous fais lire des conneries sur conneries...

Kader | 11/04/2022 17:36

Quand on regarde la photo tout me laisse a pensé . Que c'est une mise en scène Le terrain tout autour et impeccable Sans traîné . étrange non !!??

Jeod | 11/04/2022 19:04

Bravo Xavier pour votre article et votre travail en général Celà permet d'y voir plus clair et beaucoup partagent cet avis Continuez !!!!!

Rudy | 12/04/2022 00:44

je crois que certains au lieu de salir le travail de monsieur tytelman devrait tout simplement postuler à air & cosmos...comme çà le niveau serait relevé!! hein respectez les gens un peu...

Garuda1 | 12/04/2022 08:09

Merci pour cet article! On apprend des choses et calmos les commentaires ce n'est qu'un article pas un rapport detaillé d'osint ou une étude academique. Les commebtaire ont raison de nuancer avec des perte acceptables au regard des victoires russes qu il faudrait mettre en face. Si je detruit 2000 cibles oui j ai perdu quelques avions. C est deja un exploi de detruire un su-35 car ces avions sonr très performants et les russes limites le risque malgres tout

Julie | 12/04/2022 11:53

@Rudy. Une critique positive est toujours recevable. Lisez bien tous les commentaires. Vous y trouverez des insultes grossières, des menaces, des propos de troll complètement ineptes, ... Vous avez le droit de penser qu'il ne faut rien dire et se contenter en silence d'être déçu de la tournure que prend A&C. J'ai le droit d'avoir un autre point de vue que le vôtre, et ce point de vue est respectable. Bien cordialement.

JP | 17/04/2022 15:27

@Xavier Tytelman. S'il faut justifier de son expérience, de son passé, et pourquoi pas de ses diplômes pour avoir le droit de s'exprimer, où va t'on ? Vers un dialogue "entre soi", bien pensant, formaté, sans imagination, conforme au paradigme en vigueur ? Quelle tristesse ! Quelle pauvreté ! Quel ennui ! Bien cordialement.

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité