3
Actu RH
Comment devenir ingénieur en aéronautique ?
Comment devenir ingénieur en aéronautique ?
© Euromag Magazine

| Lucas Charoff

Comment devenir ingénieur en aéronautique ?

Blog Air&Jobs - Vous êtes actuellement étudiant, lycéen ou encore ingénieur spécialisé dans un autre domaine ? Votre ambition est de devenir ingénieur en aérospatial ? Air&Jobs vous détaillent les trois principales voies d'accès pour atteindre votre objectif !

Les missions d'un ingénieur

L'ingénieur en aéronautique a pour mission de concevoir, de fabriquer, mais également de tester et de commercialiser des avions et des hélicoptères, qu'ils soient civils ou bien militaires. Il peut aussi avoir en charge la conception de missiles, de lanceurs spatiaux ou encore de satellites. De manière générale, un ingénieur aéronautique sera concerné par toutes les phases du projet de sa création à la commercialisation et maintenance. Il pourra servir de pont entre les clients et ses équipes techniques et opérationnelles.

Les facettes de ce métier sont multiples et de nombreuses spécialisations peuvent être suivies selon votre intérêt pour le domaine. Aérostructure, aérodynamique, électrification, communication, optique, informatique… Pratiquement tous les secteurs sont touchés de façon directe ou indirecte, en aéronautique.

Concrètement, un ingénieur aéronautique participe au développement et à la conception de projets nombreux et variés.

Les missions types de celui-ci peuvent être, par exemple, la modélisation de pièces à intégrer à un projet, superviser les tests et essais, participer aux plans de commercialisation de ces pièces, assurer les relations commerciales et logistiques avec les fournisseurs et clients, manager une équipe…

Trois voies peuvent être suivies pour vous former au métier d'ingénieur et intégrer une entreprise aéronautique ou spatiale. Voici nos conseils pour y accéder :

Intégrer une école d'ingénieur

Cette première méthode parait évidente, mais c'est aussi la plus efficace pour obtenir un diplôme qui certifiera vos compétences dans un domaine bien précis.

Parmi ces écoles, l’IPSA (école d’ingénieur de l’air et de l’espace) propose des cursus variés touchant à plusieurs domaines comme la mécanique générale, la propulsion moteur ou encore, la conception de systèmes aéronautiques.

Après avoir passé votre BAC (S de préférence), vous pourrez accéder à ces écoles par des concours d’admission pour accéder à la 1ère année des cycles proposés. Vous pouvez également suivre une classe préparatoire qui vous donnera accès aux concours de 3ème année.

Mais alors, quelle école choisir ? Deux choses fondamentales pour décider :

  1. Se rendre aux Journées Portes Ouvertes pour se faire sa propre opinion sur l'ambiance, les cursus proposés et l'environnement de l'école
  2. Consulter la plaquette éditée tous les deux ans par le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) qui présente de manière claire et objective une liste exhaustive des formations en aéronautique : « Une formation pour un métier dans l’industrie aéronautique et spatiale »

Faire une école d'ingénieurs ou une université dans un autre domaine scientifique

L'aéronautique étant la synthèse de toutes les hautes technologies, il est clair qu'une compétence de pointe dans un domaine précis (informatique, hydraulique, électrotechnique par exemple) vous permettra de postuler chez des constructeurs ou des équipementiers aéronautiques.

Suivre une formation technique

La dernière méthode consiste à choisir un cursus plus technique qui vous donnera accès à un cycle d’alternance. Ainsi, vous pourrez choisir une entreprise aérospatiale et intégrer un métier technique dans un premier temps, puis ingénierie si votre profil correspond aux besoins de la société.

Les opportunités et les possibilités d’évolution sont nombreuses dans le secteur. Vous n’aurez donc aucun mal, en faisant vos preuves à évoluer et accéder à un poste d’ingénieur.

L’industrie aéronautique compte de nombreux acteurs de toute taille et ceux-ci n’hésitent pas à recruter des talents formés et ayant évolués dans d’autres secteurs (informatique, automobile, énergétique…). Des donneurs d’ordre comme Airbus, Safran ou Dassault aux sous-traitants comme Satys, ECM ou, Rafaut en passant par les plus petites structures, chacune propose des places aux ingénieurs qui souhaiteront rejoindre leur équipe.

Vous pourrez ainsi choisir l’entreprise dans laquelle vous voudrez travailler selon son secteur d’activité mais aussi de sa taille et des missions qui vous seront confiées.

Et niveau salaire ?

Le salaire moyen d'un ingénieur aéronautique est selon l'INSEE compris entre 29 000 et 61 000 euros brut annuel, mais ce chiffre varie selon l'expérience et la localisation.

Retrouvez tous nos articles sur : http://blog.airnjobs.com/

logo reduit1.png
Blog Air&Jobs ©
logo reduit1.png

Répondre à () :


Captcha
Anonyme | 24/04/2020 15:38

Article intéressant mais attention toutefois au commentaire sur le salaire, car celui-ci pourrait donner une fausse idée du véritable salaire d'un ingénieur aéronautique. Il conviendrait plutôt de mentionner qu'à titre d'exemple, le salaire d'entrée pour quelqu'un de non expérimenté en région Occitanie varie entre 29K€ et 36K€ bruts annuels (en région parisienne, +2/3K €). Les augmentations qui interviennent avec l'expérience peuvent permettent d'atteindre les 61K€ bruts annuels, mais cela n'intervient pas de si tôt ...

Seif ben amor | 24/04/2020 17:11

Bonjour je suis un etudiant de 3 éme annèe en genie mecanique , je suis très interressé contacter moi s'il vous plait

| | Connexion | Inscription