1
Défense
Chammal : Le "Charles de Gaulle" appareille
Chammal : Le "Charles de Gaulle" appareille
© Emmanuel Huberdeau

| ehuberdeau

Chammal : Le "Charles de Gaulle" appareille

Le porte-avions "Charles de Gaulle" a quitté Toulon le 18 novembre 2015 pour rejoindre la zone d'action de l'opération Chammal.

Avec le groupe aéronavale (GAN), la France va rapidement tripler le dispositif mis en place contre Daesh. 38 chasseurs seront prochainement déployés contre douze actuellement. En effet, les six Mirage 2000 (N et D) basés en Jordanie et les six Rafale opérant depuis les Emirats Arabes Unis vont être renforcés par les 18 Rafale et 8 Super Etendard Modernisés (SEM) du groupe aérien embarqué (GAE). Ce dernier comprend également 2 avions de guet aérien Hawkeye, 2 hélicoptères Dauphin et une Alouette III. Pour mémoire, un ATL-2 et un ravitailleur C-135 participent également à l'opération Chammal.

Comme d'habitude, le porte avion est escorté par un groupe aéronaval. Celui-ci sera composé dans un premier temps par la Frégate de Défense Aérienne (FDA) "Chevalier Paul" (Avec son NH90 Caïman Marine), de la frégate anti sous-marine (FASM) "La Motte Piquet" (Avec son Lynx), du bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne (Avec une Alouette III), de la frégate belge "Léopold Ier" (Classe M avec une Alouette III) et de la frégate britannique "HMS Defender" (Type 45 embarquant un Merlin et un Lynx). Un sous-marin nucléaire d'attaque devrait également accompagner le groupe.
La composition du GAN évoluera par la suite puisque la frégate Multimission (FREMM) "Aquitaine" doit rejoindre le "Charles de Gaulle" à la mi janvier pour remplacer la FASM "La Motte Piquet". La Marine Nationale annonce que la FREMM "Provence" pourrait se joindre aussi au GAN dans le cadre d'un déploiement longue durée.

Le GAN et le GAE sont donc particulièrement étoffés. Lors de son dernier déploiement début 2015, le "Charles de Gaulle" n'embarquait que 12 Rafale, 9 SEM et un Hawkeye. Le GAN était également plus restreint. Ce dernier était composé d'une FDA, d'un Pétrolier ravitailleur et d'une frégate anti sous-marine (La frégate "Kent" de la Royal Navy puis le "Jean de Vienne" de la Marine Nationale).

Autre nouveauté, le GAN devrait opérer en Méditerranée Orientale dans un premier temps afin de rapprocher les chasseurs de leurs objectifs en Syrie. Il rejoindra ensuite le Golfe Arabo Persique.

Répondre à () :


Captcha
Ysgawin.HADDAD | 20/11/2015 16:42

Des Alouette III !?!? Il en reste ailleurs qu'au musée !?!?

| | Connexion | Inscription