2
Aviation Civile
Bruxelles ouvre une deuxième enquête sur Alitalia
Bruxelles ouvre une deuxième enquête sur Alitalia
© Alitalia

| La rédaction 384 mots

Bruxelles ouvre une deuxième enquête sur Alitalia

Alitalia est désormais l'objet de deux enquêtes de la part de la Commission européenne. La première porte sur un prêt-relais de 900 M€ accordé en 2018, la seconde sur un prêt de 400 M€ accordé fin 2019.

Deux enquêtes sur un total de 1,3 Md€

Alitalia fait désormais l'objet de deux enquêtes approfondies de la part des services de la concurrence de la Commission européenne. A celle qui a été ouverte en avril 2018 suite à un prêt-relais d'un montant de 900 M€ accordé par l'Etat italien afin

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

gerardc27 | 03/03/2020 11:38

Le prêt relais est un terme pudique pour ne pas dire aide d'état en ce sens que ça ne sera jamais remboursé. Par contre L'Etat italien lui alourdit sa dette . Ca commence à faire cher de l'heure de vol pour la compagnie du pape.

Pauxcourrouges | 05/03/2020 00:01

Cela fait plus de 25 ans que Bruxelles ferme les yeux sur les "subventions d'équilibre " par lesquelles la Roumanie maintient en activité sa compagnie étatique Tarom, qui ne connait guère que le dumping pour attirer les passagers. En cumulé, on doit doucement approcher les 500 millions depuis que le pays est entré dans l'UE

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité