0
Défense
Bravo November : le Chinook anglais légendaire
Bravo November : le Chinook anglais légendaire
© RAF Museum

| Gaétan Powis 1122 mots

Bravo November : le Chinook anglais légendaire

Durant la guerre des Falklands, un seul et unique Chinook a survécu au naufrage de l'Atlantic Conveyor. Les mécaniciens, déployés à terre, ont réussi à maintenir ce précieux appui logistique en état de vol avec des moyens dérisoires. Malgré cela, l'hélicoptère effectuera jusqu'à 15 rotations en une journée et se distinguera même en transportant en une rotation pas moins de 81 parachutistes armés.

Opération Rosario

Au début des années 1980, le gouvernement anglais, sous l'impulsion de la Première Ministre Margareth Thatcher, décide de réduire fortement les dépenses militaires dans les matériels conventionnels afin de recentrer les dépenses et investissements dans les capacités de la dissuasion nucléaire anglaise. Dès lors, certaines unités voient leurs matériels diminuer, comme c'est le cas pour les capacités militaires anglaises dans les îles Falklands, dans l'Atlantique Sud. La junte argentine, installée au pouvoir depuis décembre 1981, cherche à assoir son pouvoir. Alors que la crise économique fait des ravages et que le pays est divisé, la junte voit la diminution de la puissance anglaise sur les Falklands comme une occasion : l'Argentine réclame depuis longtemps les Falklands et la prise de celles-ci pourrait créer une union nationale en Argentine.

C'est chose faite le 2 avril 1982, avec le déclenchement de l'opération Rosario. Les Falklands sont alors renommées Malvinas ou Malouines en français. Les Anglais sont sous le choc mais répondent fermement en rassemblant une véritable armada de plus de 120 navires de différents types.

L'Atlantic Conveyor

A côté des deux porte-avions Hermès et Invincible se trouve l'Atlantic Conveyor. Ce porte-conteneurs a été réquisitionné pour transporter des hélicoptères et avions après une transformation de moins de dix jours. Sa cargaison comprend :

  • cinq hélicoptères lourds Chinook CH-47B, dont un sera déployé sur l'île de l’Ascension pour améliorer l'efficacité du transport de matériels entre cette île qui sert de base logistique et les différents navires. Ils sont très récents car achetés en 1978 sous la dénomination HC. Mk 1.
  • six hélicoptères de transport moyen Wessex
  • un hélicoptère léger de reconnaissance Lynx
  • huit avions de combat Sea Harrier FRS.1 et six Harrier GR.3 qui seront transférés le 18 mai pour opérer depuis les deux portes-avions de la flotte.

Le 25 mai, les techniciens sont en train de remonter les hélicoptères quand deux missiles anti-navires Exocet argentins touchent le cargo. Un violent incendie se propage rapidement sur tout le navire, détruisant les six Wessex et trois Chinook. Un Chinook n'est pas perdu : il s'agit de l'hélicoptère Bravo November (marqué BN, n° ZA718) qui effectuait son premier vol d'essai après que ses pales aient été remontées le matin même.

Bravo November : le dernier hélicoptère lourd

Après la perte du cargo (qui coule le 28 mai), le Chinook apponte sur le porte-avion Hermès pour ravitailler. Il se dirigera ensuite vers l'Est des Falklands, dans une partie de l'île déjà libérée par les troupes anglaises. Sur place, une vingtaine de personnels et deux équipages de quatre personnes s'occupent de maintenir en état de vol le dernier hélicoptère de transport lourd du corps expéditionnaire anglais. Le défi est de taille puisqu'ils ne disposent d'aucune pièce de rechange, de manuels d'entretiens ou encore d'huile de rechange spécifique à cet hélicoptère. Le personnel technique s'est alors démené pour garder l'hélicoptère en conditions de vol, en utilisant leur mémoire et avec l'aide d'une seule et unique caisse à outil standard.

Tom Kinsella, chef technicien lors de l'opération Corporate expliquait le 10 avril dernier qu'il avait dévalisé les stocks de papier toilette pendant six jours et récolté un nombre important de conserves salées des rations de combat pour pouvoir effectuer des prélèvement d'huile sur l'hélicoptère.

Le Chinook est alors affecté à différents types de missions :

  • Transports de troupe (40 soldats équipés)
  • Transports de l'artillerie tractée (2 obusiers en interne et 1 obusier en externe) vers les zones requérant un appui d'artillerie
  • Transports logistique et tout particulièrement, des munitions d'artillerie sur des palettes de 10 tonnes, que seul un Chinook est capable de transporter
  • Transports des prisonniers argentins durant les vols retour

Au vu des tâches listées ci-dessus, le Chinook Bravo November est très important pour le bon déroulement des opérations terrestres, à tel point qu'il devra parfois effectuer jusqu'à 15 sorties par jour. Au vu de la forte demande logistique des troupes, l'hélicoptère bat des records de charge ou de transport de troupe. Il détient d'ailleurs le record du nombre de soldats transportés pour un Chinook : le 2 juin, Bravo November transporte en un seul vol 81 parachutistes équipés de leur équipement de combat dans la région de Fitzroy. Ils seront rejoint par 75 autres parachutistes lors d'une seconde rotation, toujours effectuée par le même Chinook.

Le 14 juin 1982, soit presque 40 ans jours pour jours, les Falklands sont définitivement libérées par les Anglais. Durant toute la campagne, cet hélicoptère aura transporté 1.500 soldats et leur équipement, 95 blessés, 650 prisonniers de guerre et 550 tonnes de matériels. L'hélicoptère est alors extrêmement populaire au Royaume-Uni.

Une carrière très récemment terminée !

Bravo November passera plusieurs mises à niveau pour terminer aux standards HC6 (équivalent anglais du CH-47F). Il continuera sa carrière au sein de la RAF et sa popularité restera croissante car il va encore faire parler de lui au Royaume-Uni puisque ce seront en tout 4 de ses pilotes qui recevront la Distinguished Flying Cross (DFC). Cette décoration est remise à un membre de la RAF suite à "un acte ou des actes de bravoure, de courage ou de dévouement au devoir lors d'opérations actives contre l'ennemi" :

  • Squadron Leader Langworthy, durant une opération de transport de trois pièces d'artillerie et 22 hommes pendant la guerre des Falklands
  • Squadron Leader Steve Carr, pour ses vols effectués pendant l'invasion de l'Irak en 2003 (Bravo November fut d'ailleurs le premier hélicoptère anglais à déposer des troupes au sol).
  • Flight Lieutenant Craig Wilson, en 2006 durant une mission de secours en Afghanistan.
  • Flight Lieutenant Ian Fortune également en Afghanistan : le 10 janvier 2010, il est aux commandes de Bravo November en train d'évacuer six soldats blessés. Alors qu'il vient de redécoller avec les six blessés, une balle vient se loger dans son casque et les éclats de celui-ci le blesse à la tête et diminue sa vision. Alors que l'hélicoptère est aussi endommagé, il parvient à revenir sur sa base, permettant le traitement des blessés (aucun ne décèdera).

L'hélicoptère volera aussi au Liban, en Allemagne, Irlande du Nord,...

Une retraite méritée au Royal Air Force Museum

Bravo November aura servi plus de 40 années au sein de la Royal Air Force puisque le 2 avril 2022, l'hélicoptère Bravo November est transféré par la route de la base aérienne d'Odiham (South East, Royaume-Uni) vers le Royal Air Force Museum de Cosford (West Midlands, Royaume-Uni) pour une retraite bien méritée. Il se trouve désormais dans une partie du musée dédiée à la guerre des Falklands, aux côtés d'un modèle de Harrier GR3 ayant aussi participé à l'opération Corporate. Les habitués des CH-47 auront remarqué que certaines pièces ont été gardée par la RAF pour les CH-47 encore en vol et notamment les moteurs ou encore le Directional Infrared Counter Measures (DIRCM).

Le CH-47 Chinook Bravo November et un Harrier anglais au Musée de la RAF.
Le CH-47 Chinook Bravo November et un Harrier anglais au Musée de la RAF. © RAF Museum
Le CH-47 Chinook Bravo November et un Harrier anglais au Musée de la RAF.

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité