0
Aviation Civile
Boeing NMA : CFM seul en piste
Boeing NMA : CFM seul en piste
© Safran

| yann cochennec 319 mots

Boeing NMA : CFM seul en piste

La décision de Rolls-Royce de se retirer de la compétition pour la motorisation du Boeing NMA laisse le champ libre aux propositions de General Electric et de Safran d'un moteur plus puissant s'appuyant sur l'architecture du CFM Leap.

Au regard du calendrier de développement de Boeing autour de son avion de "milieu de marché" ou NMA, la décision de Rolls-Royce de se retirer, faute d'avoir un moteur à proposer dans les temps impartis, laisse le champ libre aux propositions de General Electric et Safran d'une nouvelle motorisation s'appuyant

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité