0
Aviation Civile
Boeing 787 : Air Tahiti Nui emboîte le pas à Air Austral
Boeing 787 : Air Tahiti Nui emboîte le pas à Air Austral
© Boeing

| Léo Barnier

Boeing 787 : Air Tahiti Nui emboîte le pas à Air Austral

Décidément le Boeing 787 fait des émules en Outre-mer. Après Air Austral, c'est au tour d'Air Tahiti Nui de choisir le Dreamliner. La compagnie polynésienne a annoncé le 26 février sa décision de remplacer sa flotte actuelle de quatre A340-300 vieillissants et surtout gourmands en carburant par quatre 787-9. Ils arriveront à partir du quatrième trimestre 2018.

Air Tahiti Nui précise qu'elle fera acquisition de deux exemplaires et en louera deux autres. Elle n'a en revanche donné aucun détail sur la configuration de la cabine. A l'heure actuelle, la compagnie vole avec des appareils bi-classes de 296 sièges, dont 32 fauteuils business. Le 787-9 est lui prévu pour 280 passagers environ en configuration normale. Le choix du moteur n'a pas été arrêté non plus entre le GEnx de General Electric et le Trent 1000 de Rolls-Royce.

Cela faisait plusieurs mois qu'Air Tahiti Nui annonçait vouloir renouveler sa flotte. Les premières pistes conduisaient plutôt à l'A350, voire à l'A330neo. Si cela ne suffit pas à expliquer la sélection de Boeing, les deux Airbus ont tout de même pâti de l'absence de créneaux de livraison à court terme. En novembre dernier, Michel Monvoisin, P-DG d'Air Tahiti Nui, regrettait ainsi qu'il n'y ait pas d'avion disponible avant 2019, voire 2020.

La compagnie voulait aller vite notamment pour bénéficier de la défiscalisation à hauteur d'un tiers des équipements conformément à loi pour le développement économique des outre-mer (Lodéom). Celle-ci arrive en effet à échéance le 31 décembre 2017. Malgré une arrivée plus rapide, les Boeing 787 ne devraient donc pas en bénéficier non plus.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription