0
Aviation Civile
Boeing 737 MAX : L'Inde prend aussi son temps
Boeing 737 MAX : L'Inde prend aussi son temps
© DR

| La rédaction

Boeing 737 MAX : L'Inde prend aussi son temps

A l'instar de leurs homologues chinoises, les autorités indiennes de l'aviation civile ont décidé de prendre leur temps avant de redonner son permis de vol au Boeing 737 MAX.

Boeing 737 MAX : des retours hebdomadaires

Si 14 compagnies aériennes de par le monde ont remis leurs Boeing 737 MAX en service après le feu vert de leurs autorités de l'aviation civile respectives, l'Inde, tout comme la Chine, a décidé d'étudier le dossier à son rythme. "Même si la FAA et l'EASA ont donné leur autorisation, nous mènerons notre propre travail de re-certification", a indiqué Arun Kumar, directeur général de la DGCA indienne. "Chaque semaine, nous recevons des rapports sur les performances des Boeing 737 MAX remis en exploitation", a-t-il ajouté. Des rapports qui aideront les autorités de l'aviation civile à prendre une décision que certains observateurs attendent pour la fin du mois de mars.

15 en attente de livraisons à SpiceJet

Du côté de SpiceJet, unique client du Boeing 737 MAX en Inde, on attend ce feu vert avec une certaine impatience. La compagnie aérienne en avait réceptionné 13 exemplaires avant l'immobilisation du moyen-courrier en avril 2019 et quinze autres sont, depuis, dans l'attente d'être livrés. SpiceJet est un des plus gros clients de la famille 737 MAX avec 142 exemplaires commandés fermes, derrière Ryanair, Southwest Airlines, United Airlines et Flydubai,...

Un réseau qui se remet en place

Ces Boeing 737 MAX sont d'autant plus attendus que SpiceJet a commencé à relancer son réseau intérieur par vagues successives. A la prochaine vague de 66 nouveaux vols à compter du 28 mars prochain, ont précédé deux autres vagues avec des mises en place qui ont eu lieu le 20 décembre dernier, puis le 12 février 2021.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription