0
Aviation Civile
Avion à propulsion électrique : les start-ups poussent © Pipistrel

| yann cochennec

Avion à propulsion électrique : les start-ups poussent

La dernière étude du cabinet Roland Berger sur les avions à propulsion électrique souligne que près de la moitié des programmes sont gérés par des start-ups ou des développeurs indépendants.

Lentement mais sûrement, le monde des aéronefs à propulsion électrique continue d'avancer. D'autant qu'il est stimulé par l'arrivée d'un nombre croissant d'acteurs. Sur les 70 programmes de développement d'avions électriques analysés par le cabinet Roland Berger "près de la moitié, soit 46 %, sont gérés par des start-ups ou des développeurs indépendants", souligne l'étude de Roland Berger qui note également que seulement 18 % des programmes impliquent un grand constructeur aéronautique et uniquement 5 % des fabricants de moteurs. Thierry Duvette, associé senoir et co-responsable mondial de la pratique aéronautique et défense de Roland Berger, estime que "cette rupture technologique représente un tournant stratégique pour tous les acteurs industriels concernés et impactera tous les métiers".

"Les aéronefs à propulsion électrique vont rapidement se développer sur les segments de l'aviation générale et des hélicoptères légers. La question est de savoir quand les barrières technologiques seront franchies pour que la propulsion électrique devienne utilisable pour l'aviation commerciale", ajoute de son côté Massi Begous, associé au sein de la pratique aéronautique et défense chez Roland Berger. Les auteurs de l'étude sont conscients des obstacles qui doivent être surmontés : un marché limité au moyen-courrier, des batteries qui doivent avoir une densité de stockage d'énergie plus élevée, des moteurs légers et puissants à la fois, des configurations nouvelles pour les aéronefs.

Pour autant, les experts de Roland Berger estiment que les choses avancent sur le plan technique, soulignant que la densité de stockage d'énergie des batteries atteindra 0,5 kWh/kg d'ici à 2025. D'où l'importance d'une adaptation de la réglementation. Et là aussi, les choses avancent : au cours des derniers mois, la FAA et l'AESA ont pris des mesures significatives pour ouvrir la voie à la propulsion électrique, souligne l'étude de Roland Berger.

avions électriques Propulsion électrique Roland Berger Consulting

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription