Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT
Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT
© Airbus

publié le 16 mai 2024 à 12:37

291 mots

Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT

Airbus continue de travailler à bâtir un futur écosystème aéroportuaire pour l'exploitation d'avions commerciaux à propulsion hydrogène. C'est le projet GOLIAT portant sur les modalités de manutention et de ravitaillement.


Bâtir un écosystème aéroportuaire pour les futurs avions à propulsion hydrogène

Depuis un certain temps déjà, Airbus multiplie les briques pour bâtir un écosystème pour les futurs avions à propulsion hydrogène. Outre des accords passés avec des énergéticiens et des sociétés gestionnaires d'aéroports un peu partout dans le monde, le constructeur européen fait travailler des Universités sur cette thématique et des startups dont certaines ont désormais la taille d'entreprises. Aujourd'hui, c'est le projet GOLIAT pour Ground Operations of LIquid hydrogen Aircraft.

Financement européen pour le projet GOLIAT

Le projet GOLIAT est de travailler et de valider à terme un schéma crédible pour toutes les opérations de manutention et ravitaillement d'hydrogène liquide dans les aéroports afin que les futurs avions de ligne puissent opérer. Et pas seulement de grandes plateformes aéroportuaires type Londres/Heathrow ou Paris/Charles de Gaulle mais également d'aéroports de taille moindre. D'où la participation des aéroports de Budapest, de Stuttgart, de Rotterdam mais aussi de Vinci Airports qui compte un nombre conséquent d'aéroports de même taille dans son portefeuille. Un financement européen vient appuyer le projet GOLIAT, soit près de 11 M€ au titre du programme-cadre Horizon Europe.

Quatre années de travaux sur les technologies de manutention et de ravitaillement

Le projet GOLIAT, c'est donc quatre années de travaux sur les technologies de manutention et de ravitaillement en hydrogène liquide à haut débit pour arriver à des opérations d'approvisionnement des avions avec une série d'objectifs : trouver des solutions de transport et de stockage, démontrer des capacités de ravitaillement en hydrogène liquide à plus grande échelle pour les appareils de grande taille, réaliser des démonstrations d'opérations au sol d'avions à propulsion hydrogène liquide à petite échelle dans les aéroports, développer le cadre de normalisation et de certification des futures opérations.

Commentaires
16/05/2024 12:37
291 mots

Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT

Airbus continue de travailler à bâtir un futur écosystème aéroportuaire pour l'exploitation d'avions commerciaux à propulsion hydrogène. C'est le projet GOLIAT portant sur les modalités de manutention et de ravitaillement.

Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT
Avion décarboné : Airbus lance le projet GOLIAT

Bâtir un écosystème aéroportuaire pour les futurs avions à propulsion hydrogène

Depuis un certain temps déjà, Airbus multiplie les briques pour bâtir un écosystème pour les futurs avions à propulsion hydrogène. Outre des accords passés avec des énergéticiens et des sociétés gestionnaires d'aéroports un peu partout dans le monde, le constructeur européen fait travailler des Universités sur cette thématique et des startups dont certaines ont désormais la taille d'entreprises. Aujourd'hui, c'est le projet GOLIAT pour Ground Operations of LIquid hydrogen Aircraft.

Financement européen pour le projet GOLIAT

Le projet GOLIAT est de travailler et de valider à terme un schéma crédible pour toutes les opérations de manutention et ravitaillement d'hydrogène liquide dans les aéroports afin que les futurs avions de ligne puissent opérer. Et pas seulement de grandes plateformes aéroportuaires type Londres/Heathrow ou Paris/Charles de Gaulle mais également d'aéroports de taille moindre. D'où la participation des aéroports de Budapest, de Stuttgart, de Rotterdam mais aussi de Vinci Airports qui compte un nombre conséquent d'aéroports de même taille dans son portefeuille. Un financement européen vient appuyer le projet GOLIAT, soit près de 11 M€ au titre du programme-cadre Horizon Europe.

Quatre années de travaux sur les technologies de manutention et de ravitaillement

Le projet GOLIAT, c'est donc quatre années de travaux sur les technologies de manutention et de ravitaillement en hydrogène liquide à haut débit pour arriver à des opérations d'approvisionnement des avions avec une série d'objectifs : trouver des solutions de transport et de stockage, démontrer des capacités de ravitaillement en hydrogène liquide à plus grande échelle pour les appareils de grande taille, réaliser des démonstrations d'opérations au sol d'avions à propulsion hydrogène liquide à petite échelle dans les aéroports, développer le cadre de normalisation et de certification des futures opérations.



Commentaires