1
Avion décarboné
Avion décarboné : Brussels Airport lance le projet Stargate
Avion décarboné : Brussels Airport lance le projet Stargate
© Brussels Airport

| HEGUY Jean-Baptiste 448 mots

Avion décarboné : Brussels Airport lance le projet Stargate

Le projet environnemental, lancé officiellement le 25 novembre, va permettre à un consortium de 21 partenaires de travailler sur une trentaine de projets concrets visant à rendre le secteur de l'aviation et les aéroports plus verts et plus durables.

Le nom "Stargate" du projet environnemental global lancé officiellement par Brussels Airport le 25 novembre peut sembler ronflant et hollywoodien mais il est à la hauteur du nombre d'acteurs engagés. Dans le cadre du EU Green Deal (Pacte vert européen), Brussels Airport avait répondu à un appel à projets de l'Union européenne fin 2020 emmenant un consortium de 21 partenaires, dont les aéroports de Toulouse-Blagnac, Athènes et Budapest. Le projet "Stargate" de Brussels Airport a été sélectionné et recevra 24,8 millions d'euros de subventions pour réaliser une trentaine de projets concrets visant à rendre le secteur de l'aviation et les aéroports plus verts et plus durables. 

Une usine pour faire le mélange de biocarburant

Stargate articule ces projets autour de trois grands piliers : la poursuite de la décarbonation de l'aviation, l'amélioration de la qualité de l'environnement local, l'amélioration de l'intermodalité. Sur le plan de la décarbonation, le consortium entend notamment faire rouler les avions au sol via des engins électriques et déployer des véhicules électriques ou à hydrogène pour les activités de manutention au sol au cours des prochaines années. En tant que partenaire du consortium, DHL a acheté les premiers véhicules électriques pour les activités de manutention au sol pour les essayer sur le terrain. Une usine de mélange de biocarburants sera également construite à Brussels Airport. Brussels Airport deviendra ainsi le premier aéroport au monde à mélanger sur place le kérosène et le biocarburant. Le pourcentage de biocarburant pourra ainsi être systématiquement augmenté. Les compagnies aériennes partenaires de Stargate (Brussels Airlines, TUI et DHL) seront les premières à l'utiliser. Parallèlement à ce projet, le consortium travaillera également au développement d'un camion citerne électrique et à la récupération des graisses et huiles usagées pouvant être utilisées pour ce biocarburant. 

Développer les atterrissages "verts"

Sur le plan de la production d'électricité, le consortium se penchera sur des solutions pour étendre l'offre en énergie renouvelable et étudiera à cette fin les possibilités de partenariats avec les communes voisines. Un parc de panneaux solaires supplémentaire est par exemple envisagé, et une étude de faisabilité est en cours sur la construction d'un bioréacteur à l'aéroport, dans lequel les déchets organiques des compagnies aériennes, et si possible des communes voisines, peuvent être transformés en énergie. Sur le plan de l'amélioration de la qualité de l'environnement local, l'objectif sera d'affiner les techniques existantes et l'innovation. Il s'agit de l'amélioration de l'efficacité des vols et d'atterrissages verts, une technique d'atterrissage permettant de réduire la consommation de carburant, le niveau d'émissions et la nuisance sonore. Une nouvelle innovation qui devrait permettre de considérablement diminuer le bruit au sol et le niveau d'émissions lors des essais moteurs des avions est également en cours de développement. 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription