2
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Aux commandes de l'Airbus A350-1000
Aux commandes de l'Airbus A350-1000
© Airbus

| Greg Cellier

Aux commandes de l'Airbus A350-1000

En juin 2018, notre pilote-essayeur Gregory Cellier est passé aux commandes de l'Airbus A350-1000 dont les premiers exemplaires commencent à être livrés aux compagnies aériennes.

L'Airbus A350-1000 MSN 59 nous attend à "l'abreuvoir"

Après cette matinée de briefings sur la machine, je retrouve l’équipe des essais Airbus et mon « captain » pour ce vol, qui n’est autre que le célèbre Peter Chandler, avec qui j’avais volé sur l’Airbus A350-900, secondé par Olivier Falipou qui sera mon pilote de sécurité ; Franck Hohmeister et Gérard Maisonneuve, ingénieurs d’essai, veilleront au bon déroulement du programme établi. L’équipe au complet assiste au briefing du vol qui se fera sous contrôle essais-réception dans les zones à l’ouest de Toulouse, puis nous allons à la machine, bichonnée par l’équipe de piste. L’A350-1000 MSN 59 nous attend à « l’abreuvoir » où sont en général stationnées les ma- chines d’essai. La météo printanière de ce mois de juin laisse entrevoir du soleil et quelques averses alors que nous faisons le tour de l’avion.....

Différence de dosage dans les ordres

En attente au point d’arrêt S3, Peter me montre le résultat d’une correction de vitesse de dernière minute qui serait erronée... Instantanément, le système réagit et avertit les pilotes par un message anormal « take off speed too low » accompagné d’une alarme sonore ; de la même manière, si les performances ont été calculées depuis une bretelle déterminée et que nous nous alignions depuis une bretelle différente, un message similaire stipulerait : « Runway too short »... Alignés, autorisés au décollage et avec la « before take-off checklist » effectuée, je lâche les freins et nous nous élançons. Le contrôle latéral au sol par vent calme est simplissime et à la rotation je retrouve certains réflexes de mes années sur A320 en notant tout de même une différence de dosage dans les ordres sur la chaîne de profondeur...

Protection haute vitesse

Peter me propose de vérifier les différentes protections du domaine de vol et nous débutons par la protection haute vitesse en partant du FL150/300 kias sous autopilote (AP ON) sans utiliser l’automanette (A/THR Off). Alors que je nous installe en légère descente avec la poussée en cran CLB (Climb), la machine accélère versVMO (Maximum Operating Speed) et en dépassant légèrement celle-ci, l’automanette s’enclenche automatiquement en poussée Idle (soit ralenti vol) et les spoilers sortent automatiquement, ce qui a pour effet de nous faire sortir du bandeau de survitesse tout en restant sous AP (Autopilote)....

Répondre à () :


Captcha
Olivier Robert | 03/04/2020 09:54

Interressé car je fais du simulateur de vol .Avec en autre l' A 350.

Albert | 03/04/2020 19:55

J'ai testé la version 900 avec LATAM, il semble plus confortable que le 787 de AIR EUROPA par exemple (cabine moins étriquée). Très belle machine cet A350 - Une passagère habituée aux longs courriers, dit qu'avec cet avion elle a beaucoup moins soif à bord, un vrai confort.

| | Connexion | Inscription