0
Défense
Atterrissage d'urgence pour un F-16 : encore le train avant !
Atterrissage d'urgence pour un F-16 : encore le train avant !
© Hawaii News Now

| Gaétan Powis 491 mots

Atterrissage d'urgence pour un F-16 : encore le train avant !

Pour la troisième fois en un mois, un F-16 s'est posé en urgence sur un aéroport américain sans son train d'atterrissage avant déployé. Il s'agit d'un F-16 taïwanais qui devait effectuer une escale technique à Honolulu avant de rentrer à Taïwan. L'incident concerne aussi le Département d'État puisque la Chine risque de protester sur l'entrainement donné par les Américains et l'amélioration prévue de l'appareil désormais endommagé.

Un problème de train avant...

Ce 6 juin vers 15 heures (heure locale), un avion de combat F-16A taïwanais a dû effectuer un atterrissage d'urgence sur l'aéroport international d'Honolulu (Hawaï, États-Unis). Durant la phase d'approche, le train avant de l'avion ne s'est pas déployé, forçant le pilote à atterrir avec seulement son train arrière déployé. Le pilote avait aussi sorti sa crosse afin d'accrocher le câble du système d'arrêt d'urgence situé sur la piste.

... pour la troisième fois aux États-Unis !

Cet atterrissage pose question puisqu'il s'agit du troisième F-16 a atterrir avec un train avant problématique aux États-Unis et ce, en moins d'un mois :

  • Le 11 mai dernier, alors qu'il rentrait d'un vol d'entrainement de routine, un F-16 appartenant au 114th Fighter Wing de l'Air National Guard du Dakota du Sud s'est posé sans son train avant sur l'aéroport de Sioux Falls (Dakota du Sud, États-Unis). L'avion a mis un certain temps à freiner et est sorti de la piste.
  • Le 31 mai, un F-16C de la même unité s'est également posé en urgence sur ce même aéroport pour également atterrir en urgence suite à une défaillance sur son train avant.
  • Et donc ce 7 juin un F-16 taïwanais a aussi souffert d'une défaillance sur son train avant et s'est posé en urgence à l'aéroport international d'Honolulu.

Lors des trois incidents, les pilotes sont tous sortis indemne de leur atterrissage. Les avions devront toutefois passer un entretien sévère car un atterrissage de ce type endommage la partie avant du chasseur - avec le radar et une partie des systèmes électroniques - mais aussi la structure de l'avion avec un risque de fissures ou encore le moteur, avec le risque qu'il ait aspiré des débris.

Un incident concernant le DoD... et le Département d'État 

Les trois incidents posent question mais pour l'instant, les différentes autorités laissent les enquêteurs analyser trois incidents. Le cas du F-16 taïwanais est toutefois plus délicat pour le Département d'État : les vols de F-16 taïwanais aux États-Unis sont très peu mis en avant afin de ne pas déclencher une nouvelle crise avec la Chine. Or, dans ce cas-ci, le F-16 revenait justement de Luke Air Force Base (Arizona, États-Unis). C'est sur cette base que les pilotes taïwanais sont entrainés par les Américains à voler sur le F-16. De fait, le pilote rentrait vers Taïwan et effectuait une halte technique sur Hawaï, comme beaucoup d'autres avions militaires traversant l'océan Pacifique. Par ailleurs, l'avion en question (n° 93-0817) est un F-16A Block 20 qui devait être amélioré aux standards F-16V une fois de retour à Taïwan. Dès lors, la Chine risque de protester une nouvelle fois sur ce transfert de matériel ainsi que sur les accords d'entrainement des Taïwanais aux États-Unis.

Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 11 mai 2022.
Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 11 mai 2022. © Dakota News Now
Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 11 mai 2022.
Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 31 mai 2022.
Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 31 mai 2022. © Dakota News Now
Le F-16 de l'ANG du Dakota du Sud qui s'est posé en urgence le 31 mai 2022.

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité