2
Espace
ArianeGroup : une vision pour l’Europe
ArianeGroup : une vision pour l’Europe
© CNES

| Pierre-François Mouriaux 1334 mots

ArianeGroup : une vision pour l’Europe

A l’occasion de la présentation de ses vœux à la presse le 24 janvier, André-Hubert Roussel, le président exécutif d’ArianeGroup, a clairement soutenu les projets de vols habités en Europe et de lanceurs entièrement réutilisables, dans une grande ambition européenne.

C’était le dernier rendez-vous pour la presse organisé au 28e étage de la tour Cristal, dans le quartier de Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement de Paris, avant un déménagement dans les Yvelines des dernières équipes d’ArianeGroup. Le site des Mureaux accueille en effet depuis le 1er octobre le siège du groupe, engagé

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Petrau | 03/02/2022 15:13

Très intéressant article. Le CNES ouvre plus encore le CSG. La société allemande ISAR vient de signer un accord avec le CNES afin de lancer son lanceur Spectrum depuis le site Diamant remis à neuf (après de premiers essais à Andoya). Le site Diamant accueillera aussi le lanceur Zephyr de la société française Venture Orbital Systems. Enfin, après les essais de Themis /Callisto de l'ESA, Maiaspace, filiale d'Ariane Group, a pour objectif de lancer un lanceur réutilisable d'ici à 2026 toujours depuis le site Diamant. Le CSG est plus que jamais bouillonnant d'innovations. Pour ceux qui le peuvent, sa visite est passionnante. Quant aux vols habités, Ariane 6 ne nécessite que quelques adaptations et toutes les compétences existent en Allemagne, en France et en Italie pour construire un vaisseau à même d'être mis en orbite. Souhaitons toutefois ne pas voir cet éventuel projet enlisé dans des négociations de marchands de tapis sur des quotes parts et des justes retours. Ce serait l'échec assuré. Un accord entre les 3 pays cités serait sans doute le plus sûr moyen d'arriver au but à un coût et dans des délais raisonnables

Petrau | 03/02/2022 16:41

N'oublions pas la société française Dark Space qui travaille sur deux modèles de lanceurs réutilisables lancés depuis un avion, ce qui les affranchis d'une base fixe de lancement, et qui avance bien dans leur développement. Un concept innovant, même si Dassault s'y était intéressé il y a quelque temps.

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité