0
Aviation Civile
Airbus livre de plus en plus avec du carburant durable
Airbus livre de plus en plus avec du carburant durable
© Airbus

| La rédaction

Airbus livre de plus en plus avec du carburant durable

Air Transat vient de réceptionner ses 5e et 6e Airbus A321LR. Les vols de convoyage ont utilisé un mélange kérosène contenant 10 % de carburant durable.

Air Transat : de 10 à 16 Airbus A321LR

Après Toulouse et Mobile, c'est au tour du site de Hambourg d'Airbus de réaliser des vols de livraisons d'avions aux compagnies aériennes en utilisant un kérosène contenant une part de carburant durable. C'est la compagnie aérienne canadienne Air Transat qui a inauguré ces premières livraisons à l'occasion de la réception de ses 5e et 6e Airbus A321LR. Le transporteur a été l'un des tous premiers clients de cette version à rayon d'action allongé de l'A321neo. Les deux appareils font partie d’un accord passé avec AerCap pour la location à long terme de 17 A321neo dont 16 en version LR avec lesquels Air Transat peut faire, par exemple, du Montréal-Bordeaux en direct, avec 200 passagers à bord répartis en deux classes.

Consortium SAF +

D'une durée de 12 ans, le contrat passé avec le loueur AerCap portait initialement sur dix A321LR. La compagnie aérienne en prend donc six de plus. La préoccupation "environnement" est inscrite dans la démarche d'Air Transat depuis un certain temps. En 2017, le transporteur avait ainsi testé la formule de roulage autonome développée par WheelTug. De même, Air Transat s'est engagé avec le Consortium SAF + de Montréal sur l’achat d’une grande partie de sa production de carburant durable, qui sera fabriqué à partir du CO2 produit par les grands émetteurs industriels. Un carburant synthétique obtenu via le procédé "Fisher Tropsch". Une usine pilote est d'ailleurs en cours de construction.

Recycler les déchets

Le carburant durable utilisé par Airbus est fourni par le finlandais Neste par le biais d'Air BP. Le premier produit son carburant au moyen de déchets ou d'huile de cuisson recyclée, le second assure la distribution auprès des compagnies aériennes et les aéroports. Notamment dans les pays scandinaves. En France, Air BP et Neste se sont installés sur l'aéroport de Caen-Carpiquet. En attendant l'hydrogène, les carburants durables sont la seule solution crédible à court terme.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription