0
Aviation Civile
Air France réalise son premier vol long-courrier avec du biocarburant produit en France
Air France réalise son premier vol long-courrier avec du biocarburant produit en France

| HEGUY Jean-Baptiste 464 mots

Air France réalise son premier vol long-courrier avec du biocarburant produit en France

Le vol AF 342 a décollé aujourd'hui du terminal 2E de Roissy CDG à destination de Montréal et a emporté dans ses réservoirs 16% de biocarburant, raffiné en France par Total à partir d'huiles de cuisson usagées.

L'avion décarboné a franchit aujourd'hui une nouvelle étape. En partenariat avec Total, le groupe ADP et Airbus, Air France a effectué son premier vol long-courrier en utilisant du biocarburant produit en France. Le vol AF 342 a décollé aujourd'hui à 15h40, à destination de Montréal. Le biocarburant utilisé pour ce vol est issu de déchets et de résidus provenant de l'économie circulaire. Il a été produit par Total à partir d'huiles de cuissons usagées grâce à sa bioraffinerie de la Mède (Bouches-du-Rhône) et à son usine d'Oudalie (Seine-Maritime), sans avoir recours à aucune huile vierge d'origine végétale. 

16% de biocarburant dans les réservoirs

Ce premier SAF ("sustainable aviation fuel") produit en France a été certifié ISCC-EU par l'International Sustainability & Carbon Certification, un organisme indépendant qui en garantit la durabilité. Son incorporation à hauteur de 16% sur ce vol a permis d'éviter l'émission de 20 tonnes de CO2. La législation française prévoit aujourd'hui l'incorporation de 1% de biocarburant de ce type sur tous les vols au départ de France à partir de 2022, en amont de l'ambition d'incorporation progressive (à hauteur de 2% à l'horizon 2025, et de 5% à l'horizon 2030) qui sera portée dans le cadre du "Green Deal" européen. Ce vol s'inscrit aussi dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt qui avait été officiellement lancé par le gouvernement français en janvier 2020. 

KLM a montré la voie

Ce vol illustre également la complémentarité des leviers de réduction de l'empreinte environnementale : carburant aérien durable, avion de dernière génération, et électrification des opérations au sol. Il a été assuré en Airbus A350, appareil consommant 25% de carburant en moins que ceux qu'il remplace. La fourniture en carburant de l'avion a été effectuée au moyen du premier camion avitailleur 100% électrique, développé en France avec l'expertise de Total, et l'ensemble des engins de piste utilisés par Air France étaient également entièrement alimentés à l'électricité. Air France est l'un des pionniers de l'expérimentation des carburants aériens durables. KLM a effectué dès 2009 le premier vol avec un biocarburant. Depuis, le groupe a multiplié les programmes innovants en réalisant, notamment, entre 2014 et 2016, 78 vols Air France avec 10% de SAF en collaboration avec une filiale de Total. 

Airbus généralise le biocarburant 

Parallèlement à cette opération, Airbus mène plusieurs séries de tests afin de certifier en vol les avions de ligne avec 100% de biocarburant aérien durable (pour l'instant, la limite est fixée à 50% du mélange de carburant emporté) dans les prochaines décennies. Des stations d'avitaillement dédiées au SAF ont également été installées sur ses sites industriels, permettant ainsi à Airbus d'utiliser ce type de carburant dans ses opérations de production mais aussi lors de livraisons de ses avions. Ces installations participent à l'ambition d'Airbus de décarboner l'ensemble de son activité industrielle. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription