7
Défense
26 F-35B de plus pour le Royaume-Uni
26 F-35B de plus pour le Royaume-Uni
© Royal Navy

| Gaétan Powis 319 mots

26 F-35B de plus pour le Royaume-Uni

Le gouvernement anglais avait démontré un intérêt dans l'augmentation de sa flotte de F-35B en décembre dernier. Aujourd'hui, des discussions sont en cours avec Lockheed Martin pour le financement de 26 F-35B supplémentaires. Une décision devra être prise aux environs de 2025 pour voir si la flotte de F-35 anglais arrivera ou non aux 138 avions prévus en 2006.

Une volonté d'augmenter la flotte de F-35B

En décembre 2021, le Ministre d’État pour les acquisition de la Défense, Jeremy Quin, annonçait déjà une volonté de la part du gouvernement anglais d'augmenter la flotte d'avions de combat F-35. Désormais, le Maréchal de l'air Richard Knighton a répondu dans une question écrite au parlement que 26 F-35B allaient être ajoutés, menant la flotte totale de F-35B anglais à 74 avions. Des fonds ont été débloqués pour ce futur achat mais aussi pour les infrastructures, l'entretient et les personnels associés. Des discussions sont d'ailleurs actuellement en cours avec Lockheed Martin. Sur les 74 appareils, une partie sera utilisée dans des unités de conversion opérationnelle afin d'entrainer les futurs pilotes anglais. Une autre partie sera aussi immobilisée pour des entretiens. Justement, en termes d'entretiens, le chiffre de 20%, soit 15 F-35B sur 74, est avancé par Knighton mais celui-ci risque d'augmenter au vu des nombreux problèmes concernant cet appareil.

Des coûts trop élevés clairement affichés outre-Atlantique

Le Département de la Défense américain prévoit justement de diminuer les commandes de F-35 pour l'année fiscale 2023. Il est également prévu d'augmenter le budget - déjà fortement élevé - de recherche, développement, test et évaluation (analyse de la proposition de commandes pour la FY23). Sur la liste des nombreux problèmes se trouve un simulateur toujours en développement ou encore un entretien trop élevé des moteurs et donc des appareils sans moteur cloués au sol.

138 F-35B au Royaume-Uni ?

En ce qui concerne les 64 autres avions "prévus", une flotte de 138 F-35B est toujours envisageable d'après le Maréchal de l'Air mais il insiste sur le fait qu'une décision définitive sera prise au milieu de cette décennie. Le délai s'explique par la volonté anglaise d'avancer sur le Futur Combat Air System et de choisir ensuite le nombre définitif de F-35B au sein de la Royal Air Force et de la Fleet Air Arm.

Royaume-Uni F-35 F-35 lightning Lockheed Martin F-35 Lockheed Martin F-35B Lockheed Martin


Répondre à () :

JP | 03/05/2022 18:30

(JP). Le problème n'est pas pour la GB de disposer de 26 F35B de plus. Le problème est que ces avions (qui attendent d'être au point comme les autres F35) ont des capacités limitées pour l'essentiel à la penetration en profondeur, qu'il n'ont pas de fonction "nounou" comme les Rafale afin de faire du ravitaillement en vol et qu'ils ne sont pas accompagnés sur les porte aéronefs anglais d'avions de guet aérien type Hawkeye. Le choix anglais de navire à tremplin plutôt que muni de catapultes et brins d'arrêt se révèle désastreux. La GB dispose de deux porte aéronefs de 75000 tonnes qui ne peuvent en fait que servir de supplétifs dans une escadre américaine ou apporter une modeste contribution au GAN français. Il est à noter que les anglais sont eux-mêmes très durs devant ce choix déjà ancien de PA à tremplin associés au F35B (cf, par exemple, les articles récurrents du journal "The Independant").

| 03/05/2022 22:22

Quand on compare notre engagement militaire en Ukraine et celui des Britanniques, on voit qui a des problèmes... Heureusement que notre Président est présent sur le terrain politique!

| 03/05/2022 20:49

Les "aviateurs" occidentaux ont compris que les Typhoon, F16, Rafale, Saab, sont beaucoup trop exposés aux manpads et qu’il était vital de disposer d’ici 5 ans maximum d’un nombre suffisant d’avions furtifs. Un Typhoon, même au standard 15, sera un cercueil volant dans un conflit de haute intensité.

| 04/05/2022 20:17

(Ursula) Un bémol, néanmoins. La dernière version du système de brouillage "Kalaetron Attack" de Hensold, qui permet de brouiller 100% (!) des radars russes actuels permet maintenant aux Typhoons de mener des missions que l’Otan ne réservait plus qu’aux F35 (qui conservent néanmoins leur supériorité dans tous les autres domaines.)

| 06/05/2022 21:47

Un avion qui ne sera jamais au point est parfait pour un porte avion d’opérette.

| 07/05/2022 11:02

(English) Chaque pays est responsable de ses choix. Deux porte avions d’opérette sont peut-être mieux qu'un seul véritable (dans 20 ans...) porte avions qui ne sera disponible que la moitié du temps... En attendant, c’est le porte aéronefs britannique qui est le navire amiral dans la mer baltique...

| 07/05/2022 20:41

Avec notre CDG indisponible la moitié du temps, nous n’avons vraiment pas à faire les malins ...

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité