0
Défense
22 états s'engagent sur un nouveau programme de mobilité militaire © EDA

| Gilson

22 états s'engagent sur un nouveau programme de mobilité militaire

Nous l’évoquions dans nos précédentes éditions : la mobilité militaire est un enjeu majeur de la Défense européenne. En cas de conflit, il est essentiel que les forces puissent se déplacer d’un point à l’autre du continent sans entraves procédurières ou administratives. C’est pourquoi 22 états membres et l’Agence Européenne de Défense (EDA) se sont engagés sur un programme de mobilité militaire qui vise à réduire considérablement les délais d'octroi d'autorisations de mouvement transfrontalier aérien, terrestres et maritimes des matériels militaires et à réduire la charge administrative liée aux différentes procédures d'autorisation. Cette simplification, qui impliquera que chacun se conforme aux mêmes règles, devrait aboutir d’ici 2020 à la mise en place d’un système de permis préalables qui serait d’application pour les exercices et entrainements, ainsi qu’en cas d’éventuels conflits. Ce programme s'intègre dans la « feuille de route sur la mobilité militaire » élaborée par un groupe de travail d'experts créé en 2017 par l'EDA.

European Defence Agency

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription