advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Espace
Visite présidentielle à Vernon
Visite présidentielle à Vernon
© ArianeGroup / Twitter

| Pierre-François Mouriaux

Visite présidentielle à Vernon

Le site normand d’ArianeGroup, où sont assemblés les moteurs des lanceurs Ariane, était l’hôte du Président de la République hier.

Un secteur clé pour la relance

En visite dans l’Eure le mardi 12 janvier, Emmanuel Macron s’est rendu sur le site de production d’ArianeGroup à Vernon (980 salariés), en compagnie de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, et Sébastien Lecornu, ministre de l’Outre-Mer, ancien maire de Vernon et ancien président du conseil départemental de l'Eure.

Ils ont été accueillis par André-Hubert Roussel, président d’ArianeGroup, Stéphane Israël, président d’Arianespace, et Jean-Yves Le Gall, président du Cnes.

Le Président de la République a profité de l’occasion pour indiquer que le spatial était essentiel à la relance économique, considérant qu’il s’agit d’un « terrain d’innovation et d’expérimentation, qui ensuite irrigue tout l’aéronautique ».

A ses yeux en effet, toutes ces innovations « sont bonnes pour l’écologie et l’environnement », car elles doivent aboutir à la production d’avions de nouvelle génération, ou électriques ou à hydrogène, qui permettront de « réduire le poids de ces avions, pour réduire les émissions de CO2 et l’empreinte carbone ».

Concernant le site de Vernon, le chef de l’Etat a salué le développement du moteur à très bas coût Prometheus, ainsi que les travaux engagés avec Engie dans le domaine de l’hydrogène renouvelable liquéfié.

 

30 M€ d’investissement à Vernon

Emmanuel Macron a rappelé que le plan de relance, annoncé en septembre dernier pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, allait consacrer 500 M€ à l’industrie spatiale sur les deux années qui viennent, « pour accélérer les projets qui sont en cours » – 515 M€ très exactement, répartis sur deux ans, dont 365 M€ ont été ajoutés au budget du Cnes de cette année.

A Vernon, ce sont 30 M€ qui seront investis : 15 M€ sur le moteur Prometheus, qui devrait ainsi gagner un an de développement, et 15 M€ sur l’hydrogène vert, qui permet d’accélérer la contribution à la filière française que le gouvernement soutient.

 

« Un grand pays du spatial »

« La France de 2030 se prépare aujourd’hui » et « la France, qui est un grand pays du spatial, doit continuer à l’être […], en étant plus innovant et en continuant à accélérer », a notamment déclaré le Président de la République.

« La France doit rester un lieu d’innovation, de production, où il y a un avenir dans le spatial, et où il y a un avenir dans le site de Vernon », a-t-il ajouté.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription