0
Défense
Vers une offre de l'Iron Dome israélien à Ryad ?
Vers une offre de l'Iron Dome israélien à Ryad ?

| La Rédaction

Vers une offre de l'Iron Dome israélien à Ryad ?

Campagne de lobbying dans la presse israélienne en faveur d'un rapprochement diplomatique avec l'Arabie Saoudite

Iron Dome, un faiseur de paix ?

Dans un article publié récemment dans le Jérusalem Post, plusieurs chercheurs et hommes politiques israéliens ont défendu l’idée d’un rapprochement avec l’Arabie Saoudite. Cette initiative, incongrue il y a encore quelques années, pourrait trouver l'opportunité de se concrétiser suite aux attaques de missiles iraniens répétées que subit le Royaume Wahhabite. La proposition des signataires serait que dans le cadre d’une normalisation officielle et internationale des relations entre ces deux nations, le gouvernement israélien fournisse une aide militaire dans la lutte contre les attaques des sites pétroliers saoudiens.

Patriot

En effet, Israël dispose à ce jour non seulement de la capacité mais aussi du savoir-faire pour protéger de large étendues sensibles (agglomérations, infrastructures maritimes, bases aériennes) à la différence de l’Arabie Saoudite, qui malgré des investissements colossaux n’arrive toujours pas à afficher des résultats probants en raison des défaillances répétées du système Patriot américain contre les projectiles manoeuvrants. La vente de systèmes Iron Dome améliorés contre les menaces émergentes pourrait donc permettre à Tel-Aviv de sceller un accord diplomatique de la même nature que celui signé avec les EAU l'été dernier.

Quid de l'Iron Dome ?

Il s'agit d'un système de défense aérien conçu pour neutraliser en plein ciel les roquettes, missiles, drones et obus d’artillerie. D’une portée limitée, il peut être utilisé dans toutes les conditions météorologiques. Mis en service à partir de 2011, il est également opérationnel au Etats-Unis, où deux batteries ont été achetées pour tests. Le système se compose de trois sous-ensembles : le radar de détection et de suivi EL/M-2084, une batterie de missiles Tamir avec 20 unités, et un poste de commandement. Le missile Tamir pèse 90 kilos pour une longueur de 3 mètres et un diamètre de 160mm. Sa portée va de 2 à 40 kilomètres. Il est conçu pour exploser à proximité de sa cible qui déclenche ainsi sa propre charge explosive. Le radar EL/M-2084 permet de suivre plus de 120 cibles et d’en engager 20 simultanément. Sa plage de détection va de 5 à 70 kilomètres. Une seule batterie Iron Dome est suffisante pour protéger une zone urbaine d’environ 150 km 2 (soit plus que la superficie de Paris). Ce vecteur fournit une défense C-RAM et VSHORAD extrêmement efficace. Néanmoins, sa capacité à contrer les menaces émergentes (essaims de drones, missiles de croisières rasants) n’a pas encore été prouvée. Son constructeur travaille à ce titre sur une nouvelle version améliorée.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription