0
Défense
Une salve de missiles GMD intercepte une cible simulant un missile balistique intercontinental. © Missile Defence Agency

| ehuberdeau

Une salve de missiles GMD intercepte une cible simulant un missile balistique intercontinental.

Deux missiles anti missiles GMD américains tirés en salve ont intercepté une cible simulant un missile balistique intercontinental.

Raytheon et Boeing ont annoncé, le 25 mars 2019, l'interception par une salve de deux missiles GMD (Ground based Midcourse Defence) d'une cible simulant un missile balistique intercontinental (ICBM). C'est la première fois qu'une telle cible est interceptée par une salve de GMD. 

La cible a été tirée depuis l'atoll de Kwajalein dans le Pacifique. Un radar SBX (sea-based X-band) basé sur une plateforme positionnée en mer et le radar AN/TPY-2 basé à terre ont assuré la détection et la poursuite de la cible. 

Les deux GMD, développés par Boeing, ont été tirés depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie. Equipés de l'intercepteur terminal EKV (Exoatmospheric Kill Vehicles) de Raytheon le premier missile a intercepté la cible. Selon Raytheon, l'EKV a été capable de distinguer la cible malgré le déploiement de contremesures. Le second EKV a suivi l'interception en recueillant des données puis a détruit des débris de la cible. 

Ce succès représente la seconde interception réussie d'une cible simulant un ICBM par un EKV de Raytheon. 

Boeing Défense anti missiles Raytheon

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription