0
Défense
Un Lancaster survole la Belgique et les Pays-Bas
Un Lancaster survole la Belgique et les Pays-Bas
© BBFM

| Gaétan Powis 672 mots

Un Lancaster survole la Belgique et les Pays-Bas

Dans le cadre des commémorations du 4 mai aux Pays-Bas, le Lancaster du Battle of Britain Memorial Flight a effectué un vol au Nord de la Belgique et sur une grande partie des Pays-Bas.

Un vol commémoratif

Le vol est effectué en deux étapes ;

  1. Départ de la base aérienne de Conningsby (Royaume-Uni) pour ensuite effectuer une série de passages à basse altitude au dessus de mémoriaux d'avions Lancaster abattus durant la Seconde Guerre mondiale sur le Nord de la Belgique ainsi qu'un passage à basse altitude sur l'aéroport de Beverloo/Sanicole (connu pour son meeting aérien annuel).
  2. Escale technique sur la base aérienne de Gilze-Rijen (Pays-Bas) pour ensuite effectuer des passages à basse altitude au-dessus d'autres mémoriaux de Lancaster qui se sont crashés aux Pays-Bas.

Chaque 4 mai, les Hollandais rendent hommage aux civils et soldats morts aux Pays-Bas ainsi que dans le monde depuis le 10 mai 1940. Cette journée est très importante aux Pays-Bas et les cérémonies sont d'ailleurs retransmises sur plusieurs chaînes de télévision nationales. A 18h00, tous les drapeaux sont mis en berne jusqu'au coucher du soleil. A 20h00, les transports en communs s'arrêteront et deux minutes de silence seront observées sur tout le pays mais aussi dans les appareils des compagnies aériennes hollandaises. Demain, les Hollandais célèbreront la Libération de leur pays suite à la reddition, le 5 mai 1945, des dernières forces allemandes encore présentes sur le territoire hollandais. Les commémorations continueront jusqu'au 8 mai, jour de la Victoire en Europe (V-E Day). Durant cette période, d'autres survols d'appareils sont prévus.

Le Battle of Britain Memorial Flight

Le Battle of Britain Memorial Flight (BBMF) est un escadron mémoriel faisant partie de la Royal Air Force (RAF). D'ailleurs, la totalité des avions de cet escadron sont pilotés par des pilotes de la RAF toujours en activité. Il a pour mission de maintenir en état de vol des appareils connus pour le Royaume-Uni et de participer à des commémorations ou évènements spéciaux en lien avec le Royaume-Uni et son histoire. Il comprend ainsi :

  • 6 avions de combat Spitfire (Mk-IIA, VB, IX, XVI, XIX, XIX)
  • 2 avions de combat Hurricanes (Mk IIC)
  • 1 bombardier lourd Lancaster B Mk I
  • 1 avion de transport C-47A Dakota/C-47 Dakota III.
  • 2 avion d'entrainement Chipmunk T.10/Mk 10 permettant une transition aisée des futurs pilotes du BBFM.

Le Lancaster

Le Lancaster du BBFM est l'un des deux seuls exemplaires encore en état de vol sur les 7.377 exemplaires construits (le Lancaster Mk X FM213 se trouve au Canada). Il ne verra pas de combats en Europe car sa construction se termine le 31 mai 1945, soit bien après le V-E Day. Il n'aura également pas le temps d'être déployé pour participer aux combats en Asie avant le V-J Day et sera alors utilisé comme avion de reconnaissance après la guerre. Il sera ensuite utilisés dans plusieurs autres fonctions et verra d'autres propriétaires. Il revient au sein de la RAF, via son acquisition par le BBMF en 1973.

Marqué PA474, chaque côté de son fuselage dispose de marquages d'identification différents :

  • bâbord (gauche) : AR-L "Leader", en mémoire du Lancaster de la même dénomination ayant servit dans l'escadron australien 460 (RAAF). Les bombes peintes sur le nez représentent un bombardement effectué en Allemagne, chaque cornets de glace représentent les opérations sur l'Italie et chaque coquelicots pour les lâchers mémoriels de coquelicots.
  • tribord (droite) : VN-T, du 50ème escadron, anciennement piloté par le Fg Officer Douglas Millikin (Distinguished Flying Cross), en hommage au grand-père de l'ancien commandant du BBMF, le Sqn Leader Andy Millikin.

Malgré son âge avancé (77 ans), les techniciens de la RAF maintiennent le bombardier en état de vol. Un incendie avait d'ailleurs eu lieu sur l'un de ses moteurs le 7 mai 2015 mais il revole déjà le 12 octobre de la même année. La RAF estime que les différentes "modernisations" et modifications permettront à l'avion de voler jusqu'à ses 120 ans.

Bombardier Lancaster accompagné d'un chasseur Hurricanes. On aperçoit les marquages de bombes, cônes de glâce et coquelicots sur le nez de l'appareil.
Le bombardier Lancaster accompagné d'un chasseur Hurricanes. On aperçoit les marquages de bombes, cônes de glâce et coquelicots sur le nez de l'appareil. © MoD UK
Bombardier Lancaster accompagné d'un chasseur Hurricanes. On aperçoit les marquages de bombes, cônes de glâce et coquelicots sur le nez de l'appareil.

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité