0
Aviation Civile
Tanzanie: crash d'un ATR 72-500 dans le Lac Victoria
Tanzanie: crash d'un ATR 72-500 dans le Lac Victoria
© AFP

| Antoine Gardelle 455 mots

Tanzanie: crash d'un ATR 72-500 dans le Lac Victoria

Dix-neuf personnes ont été tuées dans l'accident d'un avion de ligne qui s'est abîmé dimanche dans le lac Victoria, en Tanzanie, alors qu'il s'apprêtait à atterrir à Bukoba, dans le nord-ouest du pays, en provenance de la capitale économique Dar es Saalam.

Un ATR 42-500 de Precision Air s'écrase dans le Lac Victoria en Tanzanie

Le dimanche 6 novembre 2022, un ATR 42-500 de Precision Air s'est abîmé dans le Lac Victoria en Tanzanie. L'incident s'est produit sur un vol reliant Dar es Salaam (DAR) à Bukoba (BKZ) via Mwanza (MWZ). En approche, l'avion s'est écrasé dans le lac Victoria, le plus grand lac d'Afrique. L'avion s'est arrêté à environ 100 mètres du seuil de la piste. L'avion avait 43 personnes à bord, dont 39 passagers et quatre membres d'équipage (l'ATR 42-500 a une capacité de 48 passagers). 

Un responsable local, le commissaire régional Albert Chalamila, avait auparavant indiqué que 26 personnes avaient pu être secourues sur les 43 personnes à bord, dont 39 passagers, les deux pilotes et deux membres d'équipage. Les survivants ont été admis à l'hôpital de la ville, avait-il dit. Mais Precision Air a indiqué dans un communiqué que 24 personnes avaient survécu à l'accident, survenu peu avant 06H00 GMT. Une source au sein de la compagnie a quant à elle précisé que deux autres personnes hospitalisées n'étaient pas à bord de l'avion parti de Dar es Salaam à destination de Bukoba, située au bord du lac Victoria, le plus grand en Afrique et celui où le Nil prend sa source. "Il y a deux personnes qui ont été blessées lors des opérations de sauvetage qui ont été comptées parmi les survivants mais elles n'étaient pas des passagers", a indiqué cette source sous le couvert de l'anonymat.

Les efforts de sauvetages compliqués 

L'ATR 42-500 de Precision Air s'étant écrasé à quelques centaines de mètres seulement de la terre, les pêcheurs et les secouristes locaux ont réagi rapidement pour tenter de sauver les passagers à bord. Les responsables ont non seulement essayé de faire sortir les personnes de l'avion, mais aussi de le soulever hors de l'eau et de le rapprocher de la côte. De nombreux passagers sont restés coincés dans l'avion après l'écrasement, et son mort noyés. Les deux pilotes qui avaient initialement survécu au crash et étaient en communication avec les sauveteurs, ont fini par être piégés dans le cockpit et font partie des victimes.

(avec AFP)


ATR ATR 72-500 crash Tanzanie Accident

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité