1
Défense
Spatial Militaire: Cube Sat et systèmes antimissiles
Spatial Militaire: Cube Sat et systèmes antimissiles

| Baptiste Guillou 228 mots

Spatial Militaire: Cube Sat et systèmes antimissiles

Avec deux CubeSat, la Missile Defence Agency va tester de nouveaux scénarios de maillage de ses communications en cas d'attaque

Missile Defense Agency 

Le 30 juin 2021, grâce au lanceur LauncherOne de Virgin Orbit’s, la MDA (Missile Defense Agency) propulsait dans l’espace à une altitude inconnue deux CubeSat. Ces CubeSat effectueront une expérience de 90 jours qui pourra être étendue jusqu’à une année. Leurs principales missions seront d’établir des communications fiables, sécurisées et rapides aux profit des stations-sols dans la lutte anti-missile.

Un large potentiel d'utilisation 

En effet, l’architecture de défense antimissile nécessite des communications entre les intercepteurs, les capteurs et les systèmes de commandement et de contrôle pour identifier, suivre et détruire rapidement les missiles ennemis entrants avant même qu’ils n’atteignent leurs cibles. Les CubeSat permettent ainsi de tester les technologies à bas coût. Néanmoins, l’idée de les utiliser comme vecteurs de transmissions rapides entre les systèmes de détection et ceux d’interception fait progressivement son chemin. De plus, fonctionnant sur une approche incrémentale, il pourrait facilement s’adapter aux nouvelles demandes et charges utiles.

CubeSat 

Conçus par l’université de Stanford en 1999, les CubeSat sont un sous-ensemble de la famille des nano-satellites. La masse d’un CubeSat va de 1 à 10 kilos pour une utilisation qui peut aller jusqu’à deux années. Il est principalement utilisé à des fins d’expérimentations par les agences gouvernementales ou les instituts de recherches. Son faible coût couplé à une miniaturisation de la charge de lui permet de mener de nombreuses expériences.  

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription