SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.
SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.
© Hensoldt
CP

publié le 10 février 2023 à 13:29

326 mots

SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.

HENSOLDT a obtenu un contrat d'une valeur d'environ 100 M€ de la part de la DGA pour le développement de démonstrateurs pour le futur réseau de capteurs dans le cadre du programme SCAF ou Système de Combat Aérien Futur.


Démonstrateurs pour le radar, l'électronique de reconnaissance et d'autoprotection, l'optronique

Le fournisseur de solutions de capteurs HENSOLDT développe des éléments centraux essentiels du futur réseau de capteurs dans le cadre du programme d'armement germano-franco-espagnol SCAF pour Système de Combat Aérien Futur. En tant que membre du consortium allemand FCMS GbR (FCMS = Future Combat Mission System), HENSOLDT s'est vu attribuer un contrat d'une valeur d'environ 100 M€ par la DGA pour le développement de démonstrateurs dans ces domaines de compétence essentiels que sont l'électronique radar, les moyens de reconnaissance et d'autoprotection, l'optronique et également la mise en réseau globale des capteurs.

Plusieurs démonstrateurs technologiques développés d'ici 2025 

"Le système de combat aérien de prochaine génération nécessite une approche intelligente d'un système de mission en réseau indépendant de la plateforme, de capteurs haut de gamme et d'une évaluation des données basée sur l'IA", explique Christoph Ruffner, responsable de la business unit Spectrum Dominance. "C'est là que Hensoldt apportera une contribution essentielle avec le consortium FCMS". Dans le projet SCAF, les nations participantes veulent développer, entre autres, un système succédant aux avions de combat Eurofighter et Rafale, ainsi qu'un nouveau système de capteurs en réseau. D'ici 2025, plusieurs démonstrateurs technologiques seront développés pour montrer les possibilités d'une solution en réseau indépendante de la plateforme. Ce réseau de capteurs avec différentes plateformes sera ensuite développé dans les autres phases de démonstrateurs SCAF.

Hensoldt dirige le consortium FCMS qui comprend aussi Diehl Defence, ESG et Rohde & Schwarz

Les leaders technologiques respectifs de l'industrie des trois pays sont impliqués : Sous la direction générale d'INDRA (Espagne), Thales pour la France et le consortium FCMS pour l'Allemagne, composé de HENSOLDT, Diehl Defence, ESG Elektroniksystem- und Logistik-GmbH et Rohde & Schwarz, travaillent ensemble dans la phase dite de démonstration 1b. HENSOLDT dirige le consortium FCMS et assume donc, en plus de ses lots de travaux techniques, des tâches essentielles dans la gestion du projet et dans les lots de travaux d'architecture centrale.

Commentaires
10/02/2023 13:29
326 mots

SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.

HENSOLDT a obtenu un contrat d'une valeur d'environ 100 M€ de la part de la DGA pour le développement de démonstrateurs pour le futur réseau de capteurs dans le cadre du programme SCAF ou Système de Combat Aérien Futur.

SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.
SCAF : la DGA notifie à Hensoldt un contrat de 100 M€.

Démonstrateurs pour le radar, l'électronique de reconnaissance et d'autoprotection, l'optronique

Le fournisseur de solutions de capteurs HENSOLDT développe des éléments centraux essentiels du futur réseau de capteurs dans le cadre du programme d'armement germano-franco-espagnol SCAF pour Système de Combat Aérien Futur. En tant que membre du consortium allemand FCMS GbR (FCMS = Future Combat Mission System), HENSOLDT s'est vu attribuer un contrat d'une valeur d'environ 100 M€ par la DGA pour le développement de démonstrateurs dans ces domaines de compétence essentiels que sont l'électronique radar, les moyens de reconnaissance et d'autoprotection, l'optronique et également la mise en réseau globale des capteurs.

Plusieurs démonstrateurs technologiques développés d'ici 2025 

"Le système de combat aérien de prochaine génération nécessite une approche intelligente d'un système de mission en réseau indépendant de la plateforme, de capteurs haut de gamme et d'une évaluation des données basée sur l'IA", explique Christoph Ruffner, responsable de la business unit Spectrum Dominance. "C'est là que Hensoldt apportera une contribution essentielle avec le consortium FCMS". Dans le projet SCAF, les nations participantes veulent développer, entre autres, un système succédant aux avions de combat Eurofighter et Rafale, ainsi qu'un nouveau système de capteurs en réseau. D'ici 2025, plusieurs démonstrateurs technologiques seront développés pour montrer les possibilités d'une solution en réseau indépendante de la plateforme. Ce réseau de capteurs avec différentes plateformes sera ensuite développé dans les autres phases de démonstrateurs SCAF.

Hensoldt dirige le consortium FCMS qui comprend aussi Diehl Defence, ESG et Rohde & Schwarz

Les leaders technologiques respectifs de l'industrie des trois pays sont impliqués : Sous la direction générale d'INDRA (Espagne), Thales pour la France et le consortium FCMS pour l'Allemagne, composé de HENSOLDT, Diehl Defence, ESG Elektroniksystem- und Logistik-GmbH et Rohde & Schwarz, travaillent ensemble dans la phase dite de démonstration 1b. HENSOLDT dirige le consortium FCMS et assume donc, en plus de ses lots de travaux techniques, des tâches essentielles dans la gestion du projet et dans les lots de travaux d'architecture centrale.


Mots clés

SCAF DGA Hensoldt


Commentaires