2
Espace
Premières lumières pour le satellite de reconnaissance militaire français CSO-2
Premières lumières pour le satellite de reconnaissance militaire français CSO-2
© D. Ducros / CNES

| Pierre-François Mouriaux 371 mots

Premières lumières pour le satellite de reconnaissance militaire français CSO-2

Les premières images du nouveau satellite espion français, placé sur orbite basse il y a un mois, semblent correspondre aux attentes des Armées. Mais elles ne sont pas diffusables.

Deuxième satellite de nouvelle génération pour le renseignement français

Le satellite de reconnaissance militaire optique français CSO-2 (Composante Spatiale Optique n°2) avait été lancé depuis la Guyane depuis le 29 décembre dernier, à l’aide d’une fusée Soyouz mise en œuvre par Arianespace.

Placé sur une orbite héliosynchrone, à 480 km d’altitude, le satellite doit

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Rouvier | 26/01/2021 23:51

Bravo super il fallait ces satellites a la france

Yves.G | 01/02/2021 16:44

Bravo à notre technologie française......

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité